Sauvez la maison des MESSIAEN

Cette Maison des MESSIAEN

est située au 18 rue du Moulin à FULIGNY, dans l’Aube, en Champagne.

Aidez-nous à faire de cette Demeure un Monument historique

Le compositeur Olivier MESSIAEN y a vécu dans sa jeunesse, et y est revenu régulièrement durant toute sa vie, pour s’y ressourcer, écouter le chant des oiseaux et composer.

C’est à FULIGNY qu’il a trouvé son inspiration.

C’est à FULIGNY qu’il a composé le tiers de ses œuvres.

Voir la liste des oeuvres composées à Fuligny.

Olivier MESSIAEN

Sachez que l’actuel propriétaire a décidé de vendre cette Demeure, et le couple de jeunes qui s’est porté acquéreur aurait l’intention de la démolir, au vu des frais pour sa remise en état.

L’Association LA QUALITE DE VIE a immédiatement réagi et met tout en œuvre pour que cette Maison de caractère devienne un Monument historique.

L’idée est de faire acheter cette Demeure par ceux qui s’intéressent au monde des OISEAUX, au PATRIMOINE, à la MUSIQUE CONTEMPORAINE, à l’ORGUE, à Olivier MESSIAEN

Les candidats qui se sont déjà manifestés sont nombreux : un notaire est donc en train de créer une SCI, Société civile immobilière : a priori il s’agit de trouver 50 000 euros, donc de répartir 1 000 parts à 50 euros. 

Si vous n’êtes pas insensible à cette affaire, merci d’envoyer rapidement un mail à michel.gueritte@gmail.com

Par la suite, une FONDATION LE CHANT DES OISEAUX DE FULIGNY fera de ce lieu un concentré de Culture : on pourra y construire les structures pour apprendre à reconnaître les oiseaux, leur chant, leur vie… Une bibliothèque et une médiathèque spécialisées… Les musiques et les chansons sur les oiseaux… 

Tous les enfants des écoles devraient passer un jour par Fuligny. 

On peut même imaginer un centre de soins pour oiseaux et animaux blessés. Etc.

Les élus du Nord-Est Aubois n’ont plus qu’à promouvoir des circuits touristiques qui passent par :

  • DE GAULLE à COLOMBEY-LES-DEUX-EGLISES
  • NAPOLEON à BRIENNE-LE-CHATEAU
  • VOLTAIRE à CIREY-SUR-BLAISE
  • BACHELARD à BAR-SUR-AUBE
  • Olivier MESSIAEN à FULIGNY
  • Léon MESSIAEN à LA CHAISE

Nous comptons sur vous. Et merci de faire circuler ce mail dans vos réseaux.

=========================================

6 réflexions sur « Sauvez la maison des MESSIAEN »

  1. C’est encore moi. Je pense que si Fondation il y a, elle devrait par exemple s’inspirer ‘je ne dis pas copier) la Fondation RAVEL qui édite chaque année des articles sur l’œuvre et les évènements de la vie de RAVEL (cahiers M. RAVLEL- Editeur l’T Harmattan). L’éditeur se paye par la vente du cahier (environ 20€) de sorte que cela ne coute que peu sinon rien à la Fondation. Je pense qu’une telle publication annuelle auteur de O. MESIIEAN ( pas seulement sur l’aspect ornithologique) serai plus que bienvenue dans le paysage musicologique français, et au delà dans un certain devoir moral de sauvegarde et développement patrimonial, culturel et musicologique.
    Je peux y donner du temps en tant que de besoin at au vu de mes compétences, qui ont bien sûr leurs étendues mais aussi leurs limites.

    Gérard BEGNI

  2. Cette initiative est absolument extraordinaire. Je le soutiens , ma suis inscrit pour acheter une part, et ai alerté un Festival dont je suis administrateur, et qui donne le 29/07 l’intégrale des « vingt regards » sous les doigts de B. Chamayou.

    J’approuve la vocation essentiellement ornithologique de la future Maison, mais je trouverais dommage que le groupe des membres de la SCI se contente nt d’être des gestionnaires juridiques et financiers. J’appartiens aux amis de la Fondation Maurice Ravel, qui édite les « Cahiers Maurice Ravel’ annuellement chez l’Harmattan, édition payante et qui ne coûte rien à la Fondation. Peut-être pourrait-on s’inspirer mutatis mutandis de cet (excellent selon moi) exemple pour former un « second cercle » musicologiquement actif autour d’un noyau constitué des propriétaires de parts de SCI plus quelques personnalités incontournables.

    J’ai eu quelques contacts avec cet homme extraordinaire qu’était Olivier MESIIAEN dans les années 70/

    Bravo et courage

    Bien cordialement

    Gérard BEGNI

Répondre à Mme Dominique Bonnet Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.