Beaudelaire juge l’Eurovision

Pour résumer mon sentiment concernant la profonde vulgarité de ce concours de l’Eurovision qui réunit régulièrement devant leurs écrans 125 millions de mélomaniaques, écoutez ce petit poème en prose de Baudelaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *