Rocard veut bouter l’Anglais hors l’Europe

Étonnant Michel Rocard, capable de se contredire à vingt ans d’intervalle en regrettant l’élargissement de l’Europe – auquel il a pourtant puissamment contribué en tant que premier ministre de Mitterrand et homme politique influent.
Pour justifier ses erreurs passées, il nous dit, en substance qu’il fonctionnait « sous influence », en l’occurrence celle des Anglais », dans un article du Monde daté du 5 juin intitulé « Amis Anglais, sortez de l’Union européenne mais ne la faites pas mourir !« 
Il était donc manipulé par les anglais et ne s’en était pas aperçu !

Et maintenant?  Hollande aura t-il le courage de résister à la « perfide Albion »? Contribuera t-il de toutes ses maigres forces à faire passer enfin un peu de pouvoir politique et de démocratie dans cette Europe trop exclusivement économique ? Poussera t-il à la désignation d’un candidat démocratiquement élu à la présidence de la Commission?  Pas d’illusion,  c’est à Mme Merkel, bien sûr qu’il faut le demander…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *