HTC Desire – Googlephone Androïd, le téléphone mobile pour mélomanes

Attention! La lecture de ce billet est strictement réservée aux mélomanes technophiles de moins de 90 ans.
Les ménagères technophiles de moins de 50 ans sont tolérées.
J’avais complètement oublié de vous le dire : mon téléphone mobile a récemment rendu l’âme après quatre ans de bons et loyaux services.
Le billet que je lui avais consacré ici, en son temps, fut l’un des plus lus; ceci justifie que je vous parle de son remplaçant. Plus léger, plus beau, le nouveau est un « screen touch », un téléphone à  écran tactile qui a toutes les qualités d’un véritable ordinateur de 130 grammes et en plus… il est musicien! 🙂

Bien sûr, il comporte tous les gadgets utiles et inutiles de tous les téléphones modernes: il donne l’heure, la météo, les dernières nouvelles, l’horaire du prochain métro ou bus; il localise sur une carte votre meilleur ami qui vous attend au café du coin et vous propose un SMS tout préparé pour lui dire que vous avez raté le dernier métro; il vous montre le chemin, vous permet de regarder la télévision, de vous diriger dans les embouteillages, de jouer au sudoku, aux échecs, de visiter les monuments historiques d’un coup de pouce, de prendre les photos ou la vidéo de votre dernier nés (5 millions de pixels, quand même!), bref, il ne dort pas encore à  votre place mais il fait le café, et vous dit « je t’aime » tout seul, sans qu’on le lui demande. Mieux que l’Iphone d’Apple (qui est déjà  largement « has been », si l’on considère les dernières statistique de ventes des téléphones Androïd aux Etats Unis), mon HTC Desire (prononcez à  l’anglaise: dizaïre), est d’abord et surtout un musicien. Il est doté d’une vraie radio incorporée avec toutes les fréquences FM, il sait lire et permet d’écouter tous les podcasts et radios d’internet, y compris ceux proposés via les lecteurs flash, tels la Radio Blog de notre site. Il joue três bien les mp3 dans l’ordre ou le désordre avec un très bon décodeur N/A (numérique/analogique).
Il donne le La au violoniste ou au guitariste, le tempo comme un vrai métronome qu’il est; il propose de beaux accords pour la guitare, donne des leçons de piano… J’arrête là , on ne me l’a pas vendu pour que j’en fasse ici de la publicité.


J’oubliais: Quand on parle de lui dans un billet comme celui-ci, on accroche un maximum de lecteurs avec des mots clés « qui payent » pour les recherches sur Google et le référencement du site.
Alors, qui sait, peut-être se trouvera t-il, parmi les milliers de lecteurs quelques mélomanes ou musiciens intéressés par nos activités : la composition musicale classique, nos concerts, nos concours de composition et surtout… nos forums de discussion musicales! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *