L’IMSLP (et ses 20.000 partitions) re-ouvre ses portes !

L’IMSLP, alias Bibliothèque Musicale Petrucci est un projet de bibliothèque musicale en ligne ouverte aux contributions des internautes.Après plusieurs mois de fermeture que l’on croyait définitive, elle rouvre ses portes !!!Créée le 16 février 2006, l’IMSLP avait fermé ses portes il y a quelques mois sous la pression d’éditeurs inquiets. En effet, l’IMSLP est construite sur le même moteur que Wikipédia, et permet donc à ses membres de documenter œuvres, auteurs, styles, … mais aussi de déposer des partitions.

Le tollé généré, le soutien reçu, ont manifestement aidé le fondateur de cette bibliothèque à trouver un arrangement avec les éditeurs, car l’IMSLP vient de rouvrir ses portes !

L’IMSLP comporte aujourd’hui 20.359 partitions.
C’est un choix large, très large. Toutes les époques et tous les genres dits de musique sérieuse sont couverts. On y trouve des compositeurs connus comme d’illustres inconnus.

Toute ces partitions sont dans le domaine public pour au moins un pays. Il vous appartient de ne pas télécharger un document protégé dans le pays dans lequel vous vous situez. Pour aider à vous y retrouver, les pays de protection sont clairement indiqués en rouge sur les pages de téléchargement.

Un coup d’œil? C’est ici !
Vous recherchez par compositeur, par époque, par genre ? Tout les liens nécessaires figurent dans la colonne de gauche.
Vous souhaitez contribuer ? Il vous suffit de créer un compte et de lire ceci

Une question ? C’est là 🙂

6 réflexions au sujet de « L’IMSLP (et ses 20.000 partitions) re-ouvre ses portes ! »

  1. Fantastique !
    Je comprends que les éditeurs n’aiment pas ça !
    Il leurs faudra trouver d’autres arguments pour conserver une utilité, comme les forgerons, jadis, ou comme les grands labels de disque, aujoud’hui qui se transforment en organisateurs de concert, pour survivre…
    (J’aimerais bien que l’on me contredise, là…. Qui s’y colle? 🙂 )

  2. Bah, les éditeurs sont utiles par le fait qu’ils distribuent la musique des compositeurs et auteurs. Ils en font la promotion.

    C’est vrai que c’est loin d’être parfait. Peu, si peu (aucun ?) prennent le moindre risque, si bien qu’il est rare de voir émerger quelque chose de nouveau ou d’un peu hors normes, mais bon ils ne sont pas inutiles pour autant.

  3. ‘aurai aimé des explications sur l’absence de poulenc dutilleux chostakovitch
    katchatourian et le double concerto pour orchestres à cordes de martinu; merci cordialement. littlejazzman.

  4. (Réponse à littlejazzman)
    Une bibliothèque de partitions gratuites en ligne ne peut publier que des partitions qui sont tombées dans le domaine public. C’est-à-dire dont le compositeur est mort depuis plus de 70 ans (plus les périodes de guerre, qui varient d’un pays à l’autre).
    Les auteurs que vous citez sont tous encore sous protection du droit d’auteur, donc non publiables dans IMSLP.

  5. Bonjour.
    Je n’arrive pas à trouver avec certitude la reponse à cette question: pour un concert lyrique avec orchestre, public avec entrées payante 10E, peut on utiliser sans aucun problème les impressions imprimées depuis le site IMSLP ????
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.