La musique contemporaine, vue par Zygel

(Extrait d’un interview paru dans ELLE du 6 aout 2007, annoncant l’émission télévisée La Boite à  musique, tous les vendredi soir du mois d’aout) Fuyant les généralités, il nous livre ses idées bien tranchées. Et la musique contemporaine?

Vous en écoutez, vous le matin? Une certaine musique d’aujourd’hui bénéficie de préjugés intellectuels favorables (il est de bon ton d’aimer les créateurs de son temps), alors que souvent elle se résume a une recherche de sonorités: vous imaginez une piêce de théatre où¹ il n’y aurait que des voyelles et des onomatopées? Pas sà»r que l’Histoire retienne cela. Le panthéon de la musique alors?
Mozart. Et puis Bach: on peut écouter une petite cantate de Bach tous les matins ! Et dans les prochaines années, qu’est-ce qu’on écoutera?
Mozart. Et puis Bach.

7 réflexions au sujet de « La musique contemporaine, vue par Zygel »

  1. C’est amusant, quand il improvise, le père Zygel, il est beaucoup plus contemporain que mozartien ! Est-ce que par hasard il adapterait son discours en fonction de ce que son audience a envie d’entendre ? 😉

  2. Il est vrai que c’est tres tranché, peut etre tronqué???
    en tout cas c’est assez etonnant…….
    en fait heureusement la musique contemporaine dans toute sa pluralité ne se resume pas a une simple recherche timbrale………
    par contre il est claire que a l’heure actuelle le timbre est au moins une donnée dont nous avons conscience, et donc a traiter, au moins a prendre en compte………………
    pas grave……………….

  3. Timbre et accord, c’est la même chose, cf. la papier de JAM sur le contrepoint qui suit.
    Mais JFZ parle de "sonorités", pas de "timbre"…ne faut-il pas distinguer ces deux notions?

  4. Je pense comme Jean-Armand que JFZ n’est pas, au fond, aussi "réac" qu’il le parait dans cet interview de "Elle". Pour moi, il s’y montre surtout provocateur, et ça, j’aime bien (c’est pour ça que j’ai repris cet extrait d’interview).
    J’en veux pour preuve ce dialogue avec le pianiste François René Duchable dans sa dernière émission télévisée La boite à  musique (vendredi dernier) sur le piano.
    Pour faire chanter le piano, j’anticipe légèrement le jeu de la voix mélodique par rapport à  l’accompagnement nous dit-il .
    En quoi il joue "en avant" comme le font volontiers les pianistes de jazz; ce qui démontre qu’il n’est pas cloué dans un fauteuil Louis XVI… 😉
    Et d’ailleurs, Duchable, pianiste plus "classique" lui répond qu’il n’aime pas du tout et joue au contraire très "vertical" avec une petite démonstration de la même œuvre classique…
    Mais Duchable ajoute modestement que c’est peut-être parce qu’il manque de sensibilité… 🙂

    Sympa cette émission de vendredi soir sur le piano.

  5. en ce qui me concerne le timbre n’est pas du tout l’accord, mais ce qui compose le son, le grain harmonique

    exemple un la au piano et au violon sont differents, c’est le timbre qui est en fait different…………ce qui compose le son (les harmoniques et leur agencement….)

    ex: la clarinette a un tres variable entre ses differents registres………………….

    ps, peut etre ce mot a t’il plusieurs sens,

  6. je pense par ailleurs que timbre dans le texte de jean-armand signifiait belle et bien le son, ayant la meme sonorité, on perçoit les differents sons comme une grappe, un accord…….

  7. ps: par extention, dans la mesure ou chaque type accord different et ce dans toute position possible, met en vibration certaines series harmoniques, alors on peut parler de timbre specifique de tel ou tel accord, mais il s’agit avant tout d’empreinte sonore, de couleur (on emploit beaucoup ce terme chez Debussy par exemple, dans la musique duquel on trouve beaucoup d’accords identiques parralleles…ayant alors une couleurs, un timbre specifique),

    cependant il s’agit d’une utilisation specifique de ce mot, et je lui prefere largement le terme de "couleur" d’un accord…. (majeur, mineur, diminué, sur fondemmentale, renversé…., dans les grave…..)

    mais la musique spectrale (timbrale, ou timbrique pour d’autre) actuelle est une musique tourné vers la recherche de sonorités nouvelles………………………

    ps: le timbre de la caisse claire est ce qui lui donne ce son de crecelle (peut etre l’utilisation plus vaste qu’on peut faire de ce mot vient-elle de la???)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *