14 réflexions au sujet de « Contact »

  1. Bientôt un tout nouveau projet réservé aux auteurs-compositeurs interprètes francophones avec plusieurs partenaires !!!! Casting en mai prochain !!! Mise en scène le 16-17-18 septembre 2016 ! Je vous en dis plus bientôt sur la page SMACI (Strucutre Musicale d’Aide aux Chanteurs Indépendants) https://www.facebook.com/smacI75/

  2. Bonjour
    Je collectionne les partitions de chant – piano et possède un exemplaire de la première édition de « André Chénier » par Giordano (Paris, Heugel, 1896). Un bel exemplaire acheté l’année de sa parution chez Heugel rue Vivienne à Paris. La couverture couleur est un dessin de décor floral signé P. Borie. Je ne connais qu’un exemplaire actuel visible en bibliothèque, à la villa Medicis à Rome. Si vous êtes intéressé, je peux vous le céder à un prix raisonnable. Bien à vous.

  3. Bonjour,
    je viens de me procurer votre livre « 20 leçons d’harmonie » (format pdf), gratuit et contenant une mine de connaissances; excellent! merci!
    étant novice en matière d’harmonie, j’ai cependant quelques doutes sur ma compréhension de certains passages; les réponses sont sûrement contenues dans le livre mais même après plusieurs lectures, n’étant pas très aguérri, je ne suis sûr d’avoir bien saisi; peut-être pourriez-vous m’éclairer;voici ce qui me turlupine:
    .le tableau récapitulant les enchainements possibles des accords de fondamentales (p15) est-il valable sur toutes les gammes (majeure mais aussi mineure naturelle, et autres) ou uniquement sur la gamme majeure? en regard d’un autre cours d’harmonie visible sur http://e-harmonie.e-monsite.com/pages/niveau-2/rappor.html , les enchainements possibles diffèrent…
    .de même, est-ce que les cadences énoncées p22 sont valables pour la gamme mineure naturelle? est-ce que la cadence plagale spéciale (p32) est valable sur le mode majeur (non harmonique) et sur le mode mineur naturel (éolien)? les cadences de la page 36 s’appliquent-elle uniquement sur la gamme mineure mélodique?
    .pour une compo classique variété/pop/rock (basse, guitare rythmique, guitare soliste, chant donc structure à la fois homophonique et polyphonique), considère t’on qu’il s’agit d’un ensemble de 4 voix ou doit-on considérer la guitare rythmique comme 3 voix (pour un accord à 3 sons) à elle seule (soit 7 voix pour l’ensemble des instruments)?
    quelle position est à suivre (fermée ou ouverte)? ouverte plutôt non (puisque l’intervalle harmonique des accords de guitare rythmique dépasse un octave)?
    les règles du contrepoint s’y appliquent t’elles (la basse et la guitare soliste peuvent former deux lignes mélodiques simultanées) ou non (le fait que la guitare rhythmique (qui joue des accords) se superpose à la basse et à la guitare solo fait que l’on est pas dans le contrepoint)?
    beaucoup de questions à vrai dire mais c’est un peu confus pour moi;
    merci d’avance pour vous éventuels éclaircissements.

      1. oui, erreur de ma part, il s’agit du tableau de la p.18 de votre livre ce qui correspond à la fig7 de la partie ‘enchaînement des accords de fondamentale’ du chapitre 3 de la bibliothèque

        1. Bonsoir
          – >Il faut bien intégrer que l’harmonie n’est pas une science exacte. Elle est donc sujette à diverses analyses et interprétations de règles qui ont beaucoup varié dans le temps.
          Les enchainements proposés de la figure 7, chap 3 sont liés à des choix de cadences basées sur des accords de fondamentales, mais heureusement la musique moderne, quelle qu’elle soit (classique, variété…) n’est pas affaire de cadences seulement mais affaire de gout ! Et surtout elle n’utilise généralement pas les accords de fondamentale mais leurs renversements, sinon on s’ennuierait !
          Réponses suivantes :
          « .pour une compo classique variété/pop/rock (basse, guitare rythmique, guitare soliste, chant donc structure à la fois homophonique et polyphonique), considère t’on qu’il s’agit d’un ensemble de 4 voix ou doit-on considérer la guitare rythmique comme 3 voix (pour un accord à 3 sons) à elle seule (soit 7 voix pour l’ensemble des instruments)? »
          > Un voix par son émis, c’est la théorie. La ligne mélodique doit faire partie de l’accord, mais de façon pratique quand on compose (ou inconsciemment quand on improvise) on fabrique les accords à partir de la ligne mélodique et de la ligne de basse. Ceci étant la guitare rythmique et la basse ont forcément des notes communes (dans des octaves différentes),donc on évite d’harmoniser avec 7 voies (ce qui serait un calvaire!)

          – « quelle position est à suivre (fermée ou ouverte)? ouverte plutôt non (puisque l’intervalle harmonique des accords de guitare rythmique dépasse un octave)? »
          > Ouverte ici, évidemment.
          – « les règles du contrepoint s’y appliquent t’elles (la basse et la guitare soliste peuvent former deux lignes mélodiques simultanées) ou non
          (le fait que la guitare rhythmique (qui joue des accords) se superpose à la basse et à la guitare solo fait que l’on est pas dans le contrepoint)? »
          > Quand on analyse les règles d’enchainement des accords de la théorie classique, on se rend compte que les voies entre deux accords successifs varient en obéissant finalement aux règles du contrepoint. De fait, la théorie de la musique occidentale est basée sur le contrepoint.
          (On simplifie l’analyse musicale en distinguant musique « verticale » (l’harmonie vue comme verticale, vue comme une suite d’accords) et la musique mélodique ( horizontale, le contrepoint).
          Pour composer de façon plus originale dans la formation rock considérée, je vous encourage à vous étudier et à vous inspirer des pratiques du jazz : utilisation des accords de7e, 9e, etc, voir les chapitres qui parle des musiques modales. Écouter les extrais musicaux dans mon bouquin, écouter aussi et analyser (en la répétant) la musique des bons auteurs !
          Bon courage.

          1. merci pour ces explications; « Un voix par son émis, c’est la théorie. La ligne mélodique doit faire partie de l’accord, mais de façon pratique quand on compose (ou inconsciemment quand on improvise) on fabrique les accords à partir de la ligne mélodique et de la ligne de basse. Ceci étant la guitare rythmique et la basse ont forcément des notes communes (dans des octaves différentes),donc on évite d’harmoniser avec 7 voies (ce qui serait un calvaire!) »; donc, si j’ai bien compris, dans une configuration de groupe rock, afin de ne pas se retrouver avec trop de voix on peut faire abstraction des règles concernant les doublures de notes et donc considérer une même note jouée sur 2 instruments différents (ex: guitare et basse)(ou une même note doublée sur un accord de guitare) comme une seule et même voix?

          2. Oui… Nota : L’harmonie dans le rock n’est pas l’essentiel, même si ça compte bien sûr 🙂

  4. oui, je me prend sûrement un petit peu trop la tête je pense, surtout vu la musique que je fais, mais j’avais envie d’en savoir un peu plus sur ces notions classiques d’harmonie qui sont quand même à la base de comment on perçoit la musique; merci encore!

  5. Bonjour et merci pour ce blog !

    Suite à la lecture d’un billet consacré au Piano à quatre Mains écrit par « Emilie », je me permets de vous envoyer un lien vidéo d’une œuvre crée en 2015 par le Duo Eclypse composée par Michaël Sebaoun, compositeur français d’aujourd’hui, montrant les différentes possibilités qu’offre cette formation et comment un compositeur l’exploite.
    Empruntant son inspiration à C. Debussy, mais également à O. Messiaen, P. Glass ce Lied-fantaisie demande aux pianistes une parfaite cohésion.
    Merci de votre écoute !
    https://www.youtube.com/watch?v=mR3K5r370B8
    EM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *