Archives du mot-clé Foucart

20 leçons d’harmonie musicale de Jean-Louis Foucart

« J’aime beaucoup le coté historique du traité: 20 leçons d’harmonie. J’aime aussi beaucoup la recherche de clarté dans les explications des différents sujets… BRAVO!!!!! C’est l’ouvrage le plus intéressant que j’ai lu jusqu’ici avec « Harmony and Voice Leading » d’Edward Aldwell et Carl Schachter et le Traité d’Harmonie de Vincent d’Indy (publié dans les années 1970) ». (Majoric, organist, Quebec  Saturday 13 October 2007 @ 22:25:10)

Voilà, c’est fait , enfin ! J’ai fini de remanier mes 20 leçons d’harmonie pour en faire un livre multimédia (son et vidéo) pour toutes les plateformes, y compris Apple, pour que tous mes lecteurs puissent entendre les très nombreuses illustrations sonores,  qu’ils soient sur Mac, PC ou tablettes.
Et j’en ai profité pour revoir et largement compléter les chapitres 17 et 19 consacrés respectivement aux musiques modales et aux harmonies modernes.

A titre d’exemples, voici :

    • du raga Rageshri, en SOL majeur  (Traditionel de l’Inde du sud) analysé dans le chapitre 17 – [sc_embed_player fileurl= »http://gilleslf.free.fr/N128/119.mp3″]
    • de Erkki-Sven Tüür, compositeur estonien le Salve Regina pour choeur d’homme et ensemble [sc_embed_player fileurl= »http://gilleslf.free.fr/N128/Salv_%20Regina_Fo_%20Male_Choir_And_Ensemble_(2005).mp3″]

Bonnes écoutes, bonnes lectures !

JLF

Sarabande pour clarinette, violon et piano

Je n’avais jamais joué de clarinette. C’est le cahier des charges du prochain concours de composition de Musicomposer (pièce pour clarinette et piano) qui m’a donné envie de m’y coller.
J’ai retrouvé une petite pièce (durée initiale d’une minute) intitulée « Sarabande » pour flute et violon. Je l’avais écrite il y a plus de dix ans pour illustrer le chapitre 18 de mes 20 leçons d’harmonie , chapitre consacré aux formes musicale, et notamment à la « suite de danse ». La Sarabande se situe en 5e position dans la suite, entre la Courante et la Gavotte. C’est une danse très lente, à trois temps. J’ai donc repris cette piécette qui s’était perdue dans mes tiroirs informatiques et lui ai donné une nouvelle jeunesse en remplaçant la flute par une clarinette et en y ajoutant un accompagnement de piano. Je l’ai légèrement développée mais pas trop (4mn30), juste assez pour que l’auditeur ne s’endorme pas avant la fin. 🙂
Le résultat reste parfaitement kitsch, mais moi… j’aime !
-> Bonne écoute !