Archives du mot-clé Dutilleux

Agenda Dutilleux

L’association Dutilleux rend compte du concert du 24 novembre organisé par l’association MusiComposer, un excellent concert !
Ma Sonatina for flute & piano Op. 32 en hommage à Henri Dutilleux a été jouée à cette occasion par Marjorie Missemer (flûte) et Takako Igarashi-Pentier (piano).


 
Autres photos du concert de MusiComposer du 24 novembre ICI.

Dutilleux ne mérite pas une plaque mais un Boulevard

Pas d’hommage officiel à Henri Dutilleux à son enterrement en 2013, et aujourd’hui on lui offre une plaque en plastique sur son ancienne maison en signe de reconnaissance… Voilà le résultat de vulgaires querelles politiques et surtout d’une méconnaissance crasse des nouveaux élus de la capitale dans le domaine musical. Lamentable ! 🙁

=> Il faut tous signer la pétition!

Voici les faits relatés dans un article du Monde: Continuer la lecture de Dutilleux ne mérite pas une plaque mais un Boulevard 

Henri Dutilleux

L’un de mes compositeurs contemporains préférés nous a quitté, hier, à l’âge de 97 ans. Je me souviens  des deux ou trois concerts à Pleyel où je l’ai vu, sagement assis dans les premiers rangs, La dernière fois, il me paraissait bien affaibli déjà.

Heureusement il reste sa musique, de plus en plus jouée. A écouter aujourd’hui sur France-Musique, notamment, qui lui rend hommage.

Dusapin, Dutilleux, Ravel avec le Philharmonique de Radio France

Il y avait du monde hier soir, Salle Pleyel. Le serveur du restaurant nous avait prévenu, juste avant le concert: « Oui, ce soir, on attend du monde ici, car il parait que c’est complet là-bas, pas comme la semaine dernière où la programmation était pourrie ».Effectivement, il y avait du monde, et du beau monde pour ce concert retransmis en direct sur France Musique et que l’on peut écouter encore.
J’arrive en avance, mais Henri Dutilleux est déjà là , deux rangs devant nous, bien calé au fond de son fauteuil, la béquille à ses pieds. Le grand homme (« mon Cher Maitre » dira Pierre Berger venu le saluer) parait bien fatigué, davantage que précédemment.

Henri Dutilleux le 10/12/2010
Henri Dutilleux à Pleyel le 10/12/2010.
Continuer la lecture de Dusapin, Dutilleux, Ravel avec le Philharmonique de Radio France 

Moi, Pascal Dusapin, compositeur contemporain

Je me présente : je m’appelle Pascal Dusapin. Je suis compositeur depuis l’âge de 18 ans. Un journaliste du Monde dans un interview d’avril 2009 a écrit : “On dit qu’il est le plus connu et le plus joué en France et à l’étranger après Henri Dutilleux ». Le « on » était un peu téléphoné, je l’avoue, mais c’était nécessaire. Je plaidais alors la cause de l’autodidacte, du « bon sauvage » de la musique contemporaine que je prétendais être. Ce dernier week-end, j’ai pris la plume moi-même, toujours dans le Monde pour renouveler ce portrait. J’aime bien ce journal, il est très lu par mes commanditaires. J’ai besoin de publicité pour vivre, on va bientôt jouer ma musique à Pleyel – hélas avec celle de Dutilleux et Ravel –  il me faut donc faire un peu de teasing, attirer les foules.  Le thème de mon article était tout choisi en ce mois de septembre qui se veut le mois de la musique contemporaine. Je l’ai intitulé « Musiques sans frontières », au pluriel, par référence à la « WordMusic ». Oui, j’aime les anglicismes, on me reproche d’ailleurs d’en avoir émaillé mon article… mais ne suis-je pas un artiste international ? J’ai quand même sous-titré l’article « Au-delà des étiquettes et des chapelles, le paysage musical contemporain est une nébuleuse passionnante et mondiale« , histoire d’être bien compris. Car l’article fait une pleine page du journal, mais si vous avez lu le titre et le sous-titre, inutile -entre nous- de lire le reste : j’ai laïussé un maximum, mon contrat de pigiste prévoyant une page entière.
Ah non, pardon ! Lisez aussi la présentation que le journal a faite de moi, avec ma photo, car elle renouvelle le portrait par trop misérabiliste de mon interview de l’année dernière. Jugez-en tout de suite, d’ailleurs, car vous ne trouverez pas ces lignes dans les archives du Monde.fr :
Continuer la lecture de Moi, Pascal Dusapin, compositeur contemporain 

Dutilleux à  Pleyel

Nous étions plusieurs adhérents du Salon de musique pour ce concert à  Pleyel, peut-être grâce à  notre annonce.
Zvezdo en a fait un bon billet dont je recommande la lecture, comme d’habitude. Moi j’ai bien aimé  »L’arbre des songes » et je me contenterai donc de rapporter quelques réflexions échangées à  cette occasion sur l’écoute de la musique contemporaine.
Continuer la lecture de Dutilleux à  Pleyel