ancien site musicomposer.fr   Demander son adhésion

Identifiez-vous

Association MusiComposer - SITE ARCHIVES

Forum musical archivé en 2011. Nouveau forum sur le site musicarmonia.fr
 La Radio du Salon

Modéré par : jlf Emilie Vincent_Poulain Nicodem 
Index du Forum » » Improvisations et jazz » » Improvisation au Ballet Prejlcoaj
AuteurImprovisation au Ballet Prejlcoaj
Hethien
106     

Hethien
  Posté : 12-10-2009 14:36

Bonjour

J'ai participé à deux ans de suite à deux projets au ballet Prejlocaj d'Aix en Provence.
Je vous envoie ainsi le lien de la deuxième création. C'est donc un duo piano danse réalisé en public le 8 et 9 février 2008 ;)

lien de la vidéo : http://video.cinefil.com/video/iLyROoafMg0L.html

Etienne

  Profil  www  
jlf
1220       

jlf
  Posté : 15-10-2009 01:53

Intéressant et amusant.
Quelques réflexions au passage :
- le piano est solide ou la danseuse légère (ou les deux?)
- Vous vous amusez bien, quand même !
- pas facile parfois de jouer avec un tel moustique autour de soi.
- des passages très érotiques... Le pianiste a du mérite à continuer de jouer
- Ça tient du piano à deux mains deux pieds, maintenant
- Ça devient de plus en plus chaud, ça se passe sous le piano
- Ça finit évidemment dans le noir...
Bravo, belle performance

  Profil  www  
Emilie
736      

Emilie
  Posté : 17-10-2009 00:43

Duo-duel très consensuel qui doit beaucoup à l’élégance des deux artistes.
On croirait bien l’improvisation « préparée »

Si Eros impose lourdement sa loi dans cette chorégraphie provocante, c’est tout de même Thanatos qui l’emporte, comme toujours dans les œuvres d’art mettant en scène piano et pianiste. ( fini le mythe des monstres sacrés: piano et pianiste)
[Avez vous remarqué combien piano et pianiste sont malmenés en littérature, au cinéma, en art plastiques ( piano détourné, déformé, détruit , et même jeté au fond de l’océan…)

On comprend combien la danseuse incarne les pensées tourmentées du musicien, l’obsède, le détourne, le torture à force de contorsions et de circonvolutions, …ou peut-être représente-t-elle la musique elle-même obsédante, entrain de se créer ici et maintenant
( l’improvisation matérialisée )…

La maîtrise gestuelle et la concentration du pianiste Etienne, laisse à penser qu’il est certainement danseur lui aussi en plus que bon improvisateur.

Tous les passages musicaux ne sont pourtant pas du même niveau, musicalement, il y a quelques passages joués en urgence, ou téléphonés et des longueurs, mais l’ensemble se tient bien.

Comme Yves Klein l’obtenait de « ses femmes pinceaux »( anthropométries de l’époque bleue ) ici , la danseuse semble instrumentalisée, elle évolue dans un espace clos angoissant entre piano et pianiste...Du coup c'est un trio, ou le PIANO-OBJET SACRE est détourné , dévié ( qui s'installe d'habitude au sommet des pianos , à part les chats et les chanteuses de blues ? ) Certes elle ne se revêt pas de peinture bleue, mais seulement de musique. C’est elle qui dirige ce ballet éprouvant, à la fois original et torturé .


Emilie


  Profil  
jlf
1220       

jlf
  Posté : 18-10-2009 23:31

Citation : Emilie 
ballet éprouvant, à la fois original et torturé .

Encore une fine, belle et poétique analyse, Emilie ! Il faudrait les collectionner, en faire un livre.
Je n'en dirai pas (encore ?) autant de l'ami Etienne... Il poste peu sur les musiques des autres compositeur du site. Etienne, m'entends-tu ?

  Profil  www  
gershwinou
415      

gershwinou
  Posté : 20-12-2009 20:32

26 minutes de video, ca promettait d'etre difficile. Une belle maitrises d'harmonies de style imressioniste, mais pour moi un manque cruel de dialectique (qui se cqrqcterise en gros par une possibilte de copier coller, deplacer de la musique, cq ne chqngerqit pqs profondement le resultat).
On ressent aussi un manque de risque dans l'improvisation, notamment je crois qu'harmoniser/varier un theme, ou un bout de contrepoint te font encore peur, ou il t'en manque la maitrise.

Il faut dire que le manque de dialectique aboutit immanquablement a une choregraphie uniquement lente (avec quelques rares passages rapides ou plus frenetiques, histoire de dire...)

Cq n'enleve rien a la performance, mais je donnes quelques pistes pour le futur...
jlf>G., tu as oublier de changer de clavier, ou tu tapes ça d'un hôtel quelque part dans le monde?

Message édité par : jlf / 21-12-2009 00:33


  Profil  
Hethien
106     

Hethien
  Posté : 05-01-2010 22:18

Oui il y a une surement une certaine forme de peur de prendre de gros risques surement compte tenu du fait de la représentation public où on se laisse parfois moins aller dans la complexité que tout seul à la maison. Cette soirée commence aussi à dater. J'adore pourtant m'adonner à l'improvisation fuguée et aux variations mais le but de cette représentation était un libre aléa du corps en danse et en musique. Nous avions travailler pour nous défaire de toute réflexion pendant le jeu sans nul autre but que de sentir nos besoins premiers corporel et musicaux. Une fugue a du mal à se construire dans ce cas-là bien qu'avec bcp de maitrise et beaucoup d'année une fugue peut peut-être sortir inconsciemment sous les doigts. Rien n'est Chorégraphié à l'avance donc "l'histoire de dire" n'a pas vraiment sa place comme commentaire je pense. Par contre, que cela est ennuyant je peux le comprendre tout à fait. Nous avons aussi travaillé pour se détacher de toute illustrations direct de l'un et l'autre, à sentir plutôt des chemins parallèles plus qu'autre chose.
Voilà pour quelques explications.

Etienne

  Profil  www  
blaise
309      

blaise
  Posté : 22-01-2010 15:04

j'ai un peu de mal a croire que c'est une impro a froid , elle a du être souvent répété e t améliorée , en tous les cas, bravo tout de même car tout est fluide et cohérent , pas d 'hésitation ni de la part du pianiste ou de la danseuse
pour le thème c'est érotique mais angoissant quelque part , le pianiste doit il choisir entre la musique et la danseuse?? il semble que la danseuse a eu le dessus cette fois çi....

  Profil  
Sauter à :

Charte d'utilisation du site et des forums
Pour naviguer sur MusiComposer.fr, utilisez Firefox :

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs, le reste © musicomposer.fr

Powered by NPDS


Temps : 0.04 seconde(s)