ancien site musicomposer.fr   Demander son adhésion

Identifiez-vous

Association MusiComposer - SITE ARCHIVES

Forum musical archivé en 2011. Nouveau forum sur le site musicarmonia.fr
 La Radio du Salon

Modéré par : jlf Emilie Vincent_Poulain Nicodem 
Index du Forum » » Improvisations et jazz » » "melojazz" (pour sax, piano, section rythmique)
Auteur"melojazz" (pour sax, piano, section rythmique)
jlf
1220       

jlf
  Posté : 31-12-2007 00:27

Voilà une compo, ma dernière en jazz, elle date de 1997...
Comme d'habitude à cette époque là, elle résulte directement d'une impro au piano.
C'est lĂ .

  Profil  www  
Emilie
736      

Emilie
  Posté : 04-01-2008 01:23

MéloJazz de Jean –Louis Foucart
pour saxophone, piano et section rythmique

Quatre minutes et cinquante secondes d’évasion offertes au gré de cette très jolie ballade méli-mêlant mélodieusement et
harmoniquement saxo, piano, basse, et cymbales…

Nul besoin de trop réfléchir pour comprendre et savourer ce qu’on entend ici, la musique dès la première écoute nous semble familière, proche, acquise…A quoi bon discourir ? On a juste envie de dire , « j’aime beaucoup ! » ou « …c’est de qui déjà ? » et de l’écouter encore une fois…

J'en dirai quand mĂŞme 2 ou 3 choses :

- Du titre , Mélojazz, on comprend que la mélodie sera de la partie avec quelques composantes toutefois...(ici Saxophone en est le roi-solo …pourtant à bien écouter le morceau, le piano ne sera pas du tout en reste. )

On a donc la répartition stratégique suivante :

Instruments solistes et narrateurs : le saxophone et le piano qui se partagent les mélodies,
se complètent et tiennent la partie « libre » et inventive de la pièce.
Instruments rythmiques et accompagnateurs : basse et percussions (cymbales )

Le piano étant le seul privilégié à tenir le rôle double, de sur-accompagnateur et soliste 2 dialoguant avec le saxo…

- Le piano se charge d’une brève intro en 2 fois 2 accords brefs / longs , syncopés, appogiaturés…La pièce semble commencer en si bémol mineur ( ?) …et dès la 7 eme seconde ( à 0 ' 0 7 )
- Le saxophone entre en scène sur une mélodie nostalgique ( fa la b si b do si b …) aussitôt soutenue et commentée par le piano…D’où l’impression d’ailleurs d’un contrepoint prévu entre ces deux là…
- Ils s’opposent et parfois sont en osmose (jeu d’imitations, réponses, jeu détaché en parallèle)

Le saxo procède par valeurs brèves et enlevées, en notes détachées, on entend la mélodie en « pleine sonorité », nettement, sans jeu de souffle en surimpression…Si la composition est désormais écrite, on encore perçoit la liberté de ton et la souplesse du chant exprimées à la fois par le saxo et le piano.

Le piano autant harmonique que mélodique, enrichit le discours par des progressions d’accords riches ( de sixtes, septièmes, neuvièmes ) par des passages mélodiques en gammes descendantes, par le jeu d’accords « tressautés » très particuliers (détachés et syncopés) qui rehausse bien la ballade ( On croîrait reconnaître même le pianiste ? )

Il ne semble pas avoir de grille d’accords pré-écrite stricte, même si la pièce est construite , les éléments immuables sont donc la basse et la percussion, les cymbales par exemple usent de cellules rythmiques répétées « croche 2 doubles noire croche 2 double noire » et assurent le fond, l’unité, tout le long du morceau, et la basse constante , sonne de façon très sourde ( parfois on aimerait l’entendre plus ) .

Le piano fluide et coloré a une forte personnalité, on s’attendrait presqu’il prenne « son chorus »…peut-être dans un Melojazz 2 qui serait un Mélopiano ?…

Dans la mesure où il opte pour un langage harmonique encore tonal, Melojazz appartient au répertoire plutôt néo-classique tout en se permettant une certaine liberté.

D’une telle composition écrite, on souhaiterait lire la partition ( le score ) …Elle s’inspire d’une belle improvisation en tous cas . J’en rallongerais peut-être carrément l’introduction ( seulement 6 accords ) pour mieux installer ce piano gourmand…Le dernier mot n’a-t-il pas été confié au saxo ? très « crâneur » celui-là finalement dans sa coda avec ses légers ralentis et ses effets de port de voix…Il finit sur un la b interrogateur suspensif … quand on attendait peut-être un fa. ( moins original cependant )
Melojazz est une bien jolie pièce , très avenante, souriante avec quelques touches de romantisme, qui pourrait bien nous faire croire à un style jazzy new-classic tendance mi- free / mi-smooth.

Mazurka


  Profil  
Sorges
334      

Sorges
  Posté : 07-03-2008 23:24

Bonsoir jlf..Bien que le jazz ne soit pas ma tasse de thé, ou alors du complètement déjanté style Frank Zappa, j'ai écouté ton "melojazz" avec plaisir...Je l'ai trouvé plutôt relaxant à écouter le soir à bientôt minuit, avant d'aller me coucher

Bonne nuit jlf !!

  Profil  
jlf
1220       

jlf
  Posté : 07-03-2008 23:56

Merci Mazurka, merci Sorge, je crois l'avoir dit ailleurs, cette pièce résulte d'une impro au piano que j'ai complété a postériori avec une impro au saxo.
Donc j'ai gardé le climat que sorge a apprécié, mais point de grille, encore moins de partition, c'est du "brut de décoffrage" que je ne peux pas classer dans le rayon impro puisqu'il y a "rere", comme on dit dans ce métier...
Inutile de dire que je ne renie pas (sinon, je n'aurai pas mis lĂ ), mais que pour moi ce n'est pas vraiment de la Composition !
Voir plutôt ma musique de chambre (mon quatuor va sortir ces jours-ci dans sa dernière et ultime version), ou ma musique symphonique, pour en avoir une idée, dans les forums adéquats des compositeurs associés.

  Profil  www  
Sauter ŕ :

Charte d'utilisation du site et des forums
Pour naviguer sur MusiComposer.fr, utilisez Firefox :

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs, le reste © musicomposer.fr

Powered by NPDS


Temps : 0.0388 seconde(s)