Archives pour la catégorie Musiques

Don Quichotte bat la campagne

Ça y est, j’ai terminé ce Divertissement musical adapté d’une vielle compo symphonique.
Je livre ici en 14mn chrono un Don Quichotte qui se balade en musique dans les plaines de Castille, lors d’une journée pleine d’aventures plus ou moins hilarantes au sons des flûte, hautbois, clarinette en sib, cor, basson et piano.
En espérant que cette pièce plaira, mais en faisant mien ce conseil de Berlioz :« Gardez les pierres que l’on vous jette, c’est le début de votre piédestal. » 🙂

L’audio est ICI la partition (conducteur) est là.

Bonne écoute aux courageux !

Sur ce, je m’éclipse quelques semaines pour aller m’éclater sur les pentes neigeuses de mes montagnes. 🙂

L’orgue à la Philharmonie de Paris


Quelle impression incroyable que d’entendre  sous les doigts d’Olivier Latry – que dis-je ? – de VOIR SONNER  les trompettes du grand orgue comme si elles étaient physiquement avec les instrumentistes de l’Orchestre National de Lille, sous la baguette d’Alexandre Bloch, en ce début du Concerto pour orgue et orchestre d’Eric Tanguy, hier soir, à la Philharmonie de Paris !
Ecouter ensuite les flûtes de ce même Grand Orgue dessiner les motifs délicats des Offrandes oubliées d’Olivier Messiaen ! Quel sentiment étrange que d’entendre un grand orgue sonner au milieu de la salle, mariant aussi intimement ses registres à ceux de l’orchestre symphonique !

L’Orchestre National de Lille joue Saint-Saëns,
O. Latry salue l’orchestre

Le clou de la soirée fut néanmoins, après l’entracte, la 3e symphonie de Saint-Saëns. Ce fut un miracle d’équilibre acoustique entre l’orgue et l’orchestre, autant dans les passages poétiques de l’adagio du 1er mouvement que dans les tuttis du scherzo du 2e mouvement.

Rien que pour cette écoute qui transcende la musique, cela vaut la peine de fréquenter la Philharmonie, même si, pour le reste (le quartier, le trajet) on peut regretter le temps des concerts classiques à la salle Pleyel. Il me reste à expérimenter la maison de la Radio, dans son nouvel auditorium…

 

Fred Pellerin, le farfadet québécois

Conteur, acteur, chanteur, ce jeune homme a tous les talents quand il nous raconte à sa façon jubilatoire des histoires loufoques, pleines de traits d’esprits et de jeux de mots, histoires de la création (largement revisitée !) de  son village natal  de  Saint-Elie-de-Caxton  le 12 avril 1865.

Cet excellent article du Monde m’avait donné l’envie de voir son spectacle.

Aucun regret ! 😀

Émile Parisien Quartet

Impétueux, torrentiel, cataclysmique, tels sont les adjectifs qui viennent à l’esprit quand on repense à ce concert de jazz qu’Émile Parisien et son quartet nous ont donné dans la salle voutée de l’arsenal de la place forte de Mont-Dauphin le 30 juillet dernier, dans le cadre des Musicales Guil Durance.
Je n’imaginais pas autant d’énergie déployée dans un concert de jazz. Ces jeunes musiciens(*) ont soulevé l’enthousiasme, transporté l’auditoire, jeunes et vieux, comme dans un concert de rock… et pourtant il s’agissait bien de jazz ! Oh, un jazz loin de la musique d’un Jan Garbarek dans Red wind, par exemple, même si tous deux jouent du même instrument, le sax soprano. Autres temps, autres jazz!
Voici quelques extraits d’une vidéo tournée avec mon vieux téléphone. Son seul mérite est de donner une idée de l’ambiance pleine de rythmes et de fureur.

Autre concert de Etienne Parisien, beaucoup plus sage, à Marciac, sa terre d’origine :

_________
(*) Emile Parisien (saxophone), Julien Touéry (piano, objets), Ivan Gélugne (Contrebasse), Julien Loutelier (batterie, objets, cithare)

Concert de musiques de films par l’ensemble musicarmonia le 07 sept 2017, Paris

1er concert de la rentrée 

par l’ensemble Musicarmonia (programme détaillé ICI) le jeudi 7 septembre à 20H00, durée 1H30.

Des airs de films célèbres sur des compositions de Camille ST SAËNS, Ennio MORRICONE, Georges Delerue, Nino Rota, Philippe Glass, Bernard Herrmann, etc…. sur des arrangements de notre ami Eric CORMIER, compositeur de l’association MusiComposer qui a mis toute son intelligence de l’harmonie musicale et son talent de jazzman au service de l’ensemble Musicarmonia.

Venez nombreux ! Jeudi 7 septembre à 20H, Eglise du Bon-Secours -20, rue Titon 75011 PARIS
Entrée Gratuite – Libre participation aux frais
Un verre de l’amitié vous sera offert à l’issue du concert

Bande annonce du concert :

Nathalie Dessay crooneuse

Nathalie Dessay, conteuse

Chansons de comédies musicales américaines, lecture de textes poétiques, projection de tableaux d’Edward Hopper : Hier soir au Châtelet, nous en avons eu plein les mirettes (et sur grand écran !) des tableaux d’Edward Hopper savamment découpés pour mettre en valeur les textes que nous disait (en première partie), puis nous chantait notre conteuse et  crooneuse nationale, Nathalie Dessay, l’artiste aux multiples talents, Continuer la lecture de Nathalie Dessay crooneuse