Archives pour la catégorie Musiques

Nathalie Dessay crooneuse

Nathalie Dessay, conteuse

Chansons de comédies musicales américaines, lecture de textes poétiques, projection de tableaux d’Edward Hopper : Hier soir au Châtelet, nous en avons eu plein les mirettes (et sur grand écran !) des tableaux d’Edward Hopper savamment découpés pour mettre en valeur les textes que nous disait (en première partie), puis nous chantait notre conteuse et  crooneuse nationale, Nathalie Dessay, l’artiste aux multiples talents, Continuer la lecture de Nathalie Dessay crooneuse 

Petite suite pour piano solo

Et voici ma dernière composition :

Et le lien vers la partition.
Et ce qu’en dit la critique :
« Très originale Suite pour piano de 5 tableaux pianistiques écrits par un pianiste-compositeur et improvisateur à la plume mordante et sarcastique. Continuer la lecture de Petite suite pour piano solo 

John Surman au Châtelet le 8 octobre 2016

surman01J’ai connu John Surman en concert dans les années 80s dans une maison de la culture du 93, dans le cadre des Banlieues bleus. J’écoutais beaucoup ses disques ECM à l’époque. Il était seul sur scène, entouré d’ordinateurs et de synthétiseurs sur la musique desquels il soufflait dans son fameux saxo baryton et autre clarinette ou saxo soprano.
Le 8 octobre dernier, il avait toujours ses trois instruments, plus quelques passages enregistrés sur séquenceur ou en re-re , à peine perceptibles et programmés sur un ordinateur invisible… Mais il était entouré en première partie d’un quatuor à corde, le Trans4mation String Quartet et du contrebassiste Chris Laurence. De bien belles musiques de chambre,  avec des réminiscences de Bach ou de musiques folks. Continuer la lecture de John Surman au Châtelet le 8 octobre 2016 

Olivier Greif et son 4e quatuor « Ulysses »

"Je veux que ma musique surprenne, perturbe, émeuve l’auditeur. Le pire compliment qu’on puisse me faire est de la trouver « jolie »."
 Olivier Greif
"Il est allé très loin dans le beau et dans le laid. Et il en était très fier!"
 Patrick Langot,
Violoncelieste du quatuor Syntonia et créateur du 4e quatuor "Ulysses" d'Olivier Greif.

___________Biographie________________ Site  d’Olivier Greif_______________

J’ai découvert une première fois la musique d’Olivier Greif (1950-2000) avec la Sonate de Requiem, une œuvre aigüe, particulièrement poignante lors d’un concert au Châtelet avec Henri Demarquette.
Un récent concert donné par l’association  Les Musicales Guil Durance m’a permis d’approfondir la connaissance de cette musique singulière. Cette fois c’est l’Ensemble Syntonia, qui nous  interprétait brillamment ULYSSES. Continuer la lecture de Olivier Greif et son 4e quatuor « Ulysses » 

Concert croisé le 9 juin 2016 de l’association MusiComposer

Le jeudi 9 juin 2016 à 20h, aura lieu le premier « Concert / Croisé« , fruit du partenariat entre MusiComposer et Traces d’Aujourd’hui, à l’Eglise du Bon-Secours, 20, rue Titon 75011 PARIS.

Concert lyrique et Instrumental interprété par Isabelle Malet, soprano, Anne Périssé, soprano, Takako Igarashi-Pentier et Fabienne Marchais (piano). Oeuvres de Nicolas Démétri, Alberto Ginastera, André Jolivet, François-Bernard Mâche, Yves Rinaldi, Igor Stravinsky, Jean-Claude Wolff.
Voici l’annonce-video (avec sa belle musique !)  🙂

Ballet du château des brouillards, œuvre symphonique d’Olivier Teitgen

Nouveau compositeur de l’association de compositeurs  Musicomposer, Olivier TEITGEN nous propose un ballet intitulé Ballet du château des brouillards.

C’est une œuvre tonale de « musique française », pleine d’élégance, d’humour et de poésie. Elle alterne les séquences  mélodiques rêveuses et bucoliques jouées tout à tour par les différents pupitres, thèmes et variations avec ostinatos de cordes – légers pizzicati,   notes pointées par les bois, les cuivres –  agrémentées d’arpèges  à la harpe, de solos de bassons, d’accordéon, de xylophone, de violoncelle, de trombones, longs crescendos vibrants- et les envolées lyriques  avec  descentes échevelées au  piano  et tuttis pleins d’une sonore conviction.
Le compositeur fait montre ici d’un réel talent dans l’orchestration symphonique.

En voici une vidéo tournée à l’occasion d’une enregistrement en studio par l’orchestre symphonique Star Pop Orchestra

Ravel, droits d’auteur, Boléro…

France Musique aujourd’hui nous passe en boucle le Boléro car il devient (enfin, c’est à confirmer !) libre de droit. Un peu « ras la casquette » de ce Boléro, non?

Non, car il est pour moi synonyme d’un évènement datant du 15 juillet 2007, un concert mémorable, un excellent souvenir, le concert donné à 2000 m d’altitude à Arvieux en Queyras.
Ce concert a fait l’objet d’un billet qu’on peut relire ICI.
Le Boléro, c’est aussi une excellente émission à la télé qui en dévoilait la genèse, pleine de péripéties, autre billet ICI.

Allez, je n’y résiste pas, revoici la petite video de ce « Concert des cimes » prise au téléphone.

Concert MusiComposer du 18 janvier 2016

Photo concert18012015Lundi 18 janvier 2016 les Concerts MusiComposer présentait l’Ensemble Musicarmonia dans 12 pièces de musique contemporaine écrites par six compositeurs , dont deux, très connus sont nés au 19e siècle et n’ont donc pas eu l’occasion de participer à l’association MusiComposer- à la différence des quatre autres.  🙂

Douze pièces aux styles différents donc, mais qui par leur variété ont semble t-il enchanté un public venu en nombre, malgré le froid hivernal.
Voici à l’écoute ces douze pièces  :

  • CAMINANDO CAMINANDO de Jean Louis FOUCART (9mn)  pour violon, violoncelle, contrebasse et piano
    par Jeroen SUYS, Jelena ILIC, Jean- Edouard CARLIER et Thibault LEBRUN
  • JARDINS SECRETS JARDINS SECRETS de Philippe DELAPLACE  (12 mn) pour flûte, violoncelle et piano
    par Marjorie MISSEMER, Jelena ILIC et Takako IGARASHI-PENTIER
    Jardin renaissance – Jardin chinois – Papillon – Jardin suspendu
  • DENISE DENISE de Jean-Louis PERU (3mn) pour violon solo
    par Jeroen SUYS
  • MUSIQUE à CONSOMMER n °1 MUSIQUE à CONSOMMER n °1 d’Eric CORMIER (4mn) pour flûte, clarinette, hautbois , piano
    par Marjorie MISSEMER, Julien MORAUD, Maud TEXIER, et Anne GOLHEN
  • GYMNOPEDIE n°1 et Le PICADILLY  GYMNOPEDIE n°1 et Le PICADILLYd’Erik SATIE (6mn)
    Transcriptions pour trombone et piano
    par Jean-Charles DUPUIS et Anne GOLHEN
  • GZOURSK GZOURSK de Jean-Louis PERU (5mn) pour flûte, hautbois, clarinette, trombone et piano
    par Marjorie MISSEMER, Maud TEXIER, Julien MORAUD, Jean-Charles DUPUIS et Anne GOLHEN
  • ROMANCE ROMANCE de Jean Paul DAVEDRAL 12 mn) pour flûte, violoncelle et piano à 4 mains
    par Marjorie MISSEMER, Jelena ILIC , Thibault LEBRUN, et
    Takako IGARASHI- PENTIER
  • VRINA VRINA de Jean-Louis PERU (5mn) pour clarinette solo
    par Julien MORAUD
  • TANGO des REVERBERES TANGO des REVERBERES de Jean Louis FOUCART (9mn) pour violon, violoncelle, contrebasse et piano
    par Jeroen SUYS, Jelena ILIC, Jean- Edouard CARLIER et Thibault LEBRUN
  • MUSIQUE à CONSOMMER n °3 MUSIQUE à CONSOMMER n °3 d’Eric CORMIER (4mn) pour hautbois, trombone et piano
    par Maud TEXIER, Jean-Charles DUPUIS et Anne GOLHEN
  • MUSIQUE à CONSOMMER n °5 MUSIQUE à CONSOMMER n °5 d’Eric CORMIER (4mn) pour piano à 4 mains
    par Takako IGARASHI-PENTIER et Anne GOLHEN
  • DANSES ROUMAINES DANSES ROUMAINES de Bela BARTOK (4mn)
    par l’ensemble des musiciens (de gauche à droite sur  la photo ci-dessous) :

Marjorie MISSEMER,flûte, Jelena ILIC,violoncelle,Jelena ILIC,violoncelle,Takako IGARASHI-PENTIER,piano, Maud TEXIER,hautbois, Anne GOLHEN,piano (derrière Maud Texier), Thibault LEBRUN, piano, Julien MORAUD,clarinette, Jeroen SUYS, violon, Jean-Charles DUPUIS,trombone, Jean-Edouard CARLIER,contrebasse.

L'Ensemble Musicarmonia
L’Ensemble Musicarmonia

Al Jarreau : l’enchanteur

Tel est le nom de l’émission vue sur Fance Ô, 57 minutes de pur bonheur ! (Elle passe en replay ICI)
Al_Jarreau
Je me suis souvenu de ce coup de foudre à l’écoute de Breaking Away, I can recall, All I am, et tous ces songs que l’on retrouve ICI, dans le LP de 1981. J’étais devenu d’un coup un « absolute fanatic » de cet incroyable chanteur, vocaliste, scatteur, immense musicien d’une profonde originalité, à l’aise dans tous les styles de la chanson, du smooth jazz au blues, de la pop en passant par le R’n B, la bossanova, le jazz fusion, travaillant avec les plus grands de l’époque, Marcus Miller, Georges Duke, Larry Williams, Michel Petrucciani, David Sanborn, etc…
Pour Marcus Miller, cette voix « ne vient de nulle part. Al chante comme un cuivre, une basse, mais aussi comme l’eau, la pluie sur une planche de bois, une assiette qui se brise sur le sol ». Sur scène, Al Jarreau communie avec son public. Le musicien incarne ses chansons et représente la joie de vivre et la générosité. Toujours selon Marcus Miller : « Il y a deux Al Jarreau : le premier est le chanteur de jazz, héritier de Jon Hendricks et d’Ella Fitzgerald. Le deuxième est la pop star, interprète des plus gros tubes de la fin des années 1970. On sort de ses concerts avec une plus grande hauteur d’esprit. »

C’était le cas quand je sortais en juin 1983 du Palais des sports à Paris, après avoir communié avec la foule de ses autres admirateurs. Salle comble, j’étais au fond, je l’ai écouté plus que vu, j’apercevais sa tête de temps en temps entre toutes les autres… Émouvant souvenir !

Voici « take Five » par le jeune Al Jarreau :

Et pour les autres fanas de jazz, ne pas oublier ce SITE.