Archives pour la catégorie Soyons sérieux :-)

« Mon coeur se serre »

Avant d’écrire son bouquin à scandale qui me révulse assez pour que je ne puisse pas envisager de le lire (1), Jacques Drillon dans le Nouvel Obs nous apprend que « Valérie Trierweiler a lu beaucoup de livres (qui l’ont sauvée, dit-elle). Elle sait donc qu’il ne faut jamais se priver de quelques clichés bien sentis, que «mon cœur se serre», que «les souvenirs affluent» qu’«une vague de nostalgie m’envahit», et qu’on «se ferme comme une huître». Qu’il faut savoir enchaîner les merveilles, et viser le poétique, sans craindre la surenchère: «Dormir sans rêver, sans la douleur qui creuse son sillon, sans la colère qui me ravage, le manque qui me dévore.». »

Je n’ai pas lu ce bouquin mais je reste assez voyeur pour m’intéresser à ce qu’on en dit. :-/
Et l’article de Jacques Drillon intitulé Au fait, comment écrit Valérie Trierweiler? est trop marrant pour que j’en épargne la lecture à mes lecteurs.
A gouter, ce passage : Continuer la lecture de « Mon coeur se serre » 

Les avocats sont fatigués

Ce qui suit provient d’un livre intitulé « Désordre dans les Cours de justice » et a vraiment été dit en Cour, mot pour mot.

AVOCAT : Le plus jeune garçon, celui de 20 ans, quel âge a-t-il ?
TÉMOIN : Vingt, comme votre quotient intellectuel.
___________________________________________

AVOCAT : Donc, la date de conception (du bébé) est le 8 août ?
TÉMOIN : Oui.
AVOCAT : Et que faisiez-vous à ce moment-là ?
TÉMOIN : Je baisais. Continuer la lecture de Les avocats sont fatigués