Archives pour la catégorie Soyons sérieux :-)

« Mon coeur se serre »

Avant d’écrire son bouquin à scandale qui me révulse assez pour que je ne puisse pas envisager de le lire (1), Jacques Drillon dans le Nouvel Obs nous apprend que « Valérie Trierweiler a lu beaucoup de livres (qui l’ont sauvée, dit-elle). Elle sait donc qu’il ne faut jamais se priver de quelques clichés bien sentis, que «mon cœur se serre», que «les souvenirs affluent» qu’«une vague de nostalgie m’envahit», et qu’on «se ferme comme une huître». Qu’il faut savoir enchaîner les merveilles, et viser le poétique, sans craindre la surenchère: «Dormir sans rêver, sans la douleur qui creuse son sillon, sans la colère qui me ravage, le manque qui me dévore.». »

Je n’ai pas lu ce bouquin mais je reste assez voyeur pour m’intéresser à ce qu’on en dit. :-/
Et l’article de Jacques Drillon intitulé Au fait, comment écrit Valérie Trierweiler? est trop marrant pour que j’en épargne la lecture à mes lecteurs.
A gouter, ce passage : Continuer la lecture de « Mon coeur se serre » 

Les avocats sont fatigués

Ce qui suit provient d’un livre intitulé « Désordre dans les Cours de justice » et a vraiment été dit en Cour, mot pour mot.

AVOCAT : Le plus jeune garçon, celui de 20 ans, quel âge a-t-il ?
TÉMOIN : Vingt, comme votre quotient intellectuel.
___________________________________________

AVOCAT : Donc, la date de conception (du bébé) est le 8 août ?
TÉMOIN : Oui.
AVOCAT : Et que faisiez-vous à ce moment-là ?
TÉMOIN : Je baisais. Continuer la lecture de Les avocats sont fatigués 

Zygel : L’harmonie classique

Le 6 avril 2007 à la Mairie du XXe à Paris, j’assistais à l’une des célèbres  Leçons de musique de Jean-François Zygel. J’ai pris beaucoup de notes ce jour là, tant du discours humoristique du Maitre que des illustrations sonores qu’il nous servait au piano avec son brio habituel.
J’ai reconstitué cette séance sous la forme d’un billet, en reprenant les mêmes exemples  pianistiques, et en ajoutant quelques extraits de mes 20 leçons d’harmonie – mon ouvrage multimédia que l’on peut consulter dans ma Bibliothèque.
Voici ce billet, avec les commentaires de l’époque. Bonne écoute !

Ma tortue témoigne du réchauffement climatique

Les signes de ce réchauffement de la terre ne seraient pas suffisants pour certains, malgré les tornades et cyclones terribles qui font l’actualité?
Pour ma part, je n’en doute pas : Ma tortue vient tout juste aujourd’hui de s’enterrer dans le jardin, avec 3 semaines de retard par rapport à la date habituelle qu’elle respectait depuis les 15 ou 20 ans qu’elle a atterri dans mon jardin.
Alors ?! 🙁

Grosses chaleurs (bis)

(Trop drôle cette Newsletter d’Audiofanzine !)

Comme toute chose, la canicule est une notion bien relative : la preuve avec le Groenland qui, le 30 juillet dernier, a battu son record de chaleur avec 25,9 °, confirmant, s’il était besoin, qu’il y a bien un problème avec le thermostat de la clim’ planétaire.

Aux ours polaires et aux phoques qui lisent cet édito, je tiens donc à rappeler les consignes à appliquer en cas de grosses chaleurs : ne pas boire de bière inuit parce que l’alcool déshydrate, ne pas boire de soda inuit parce que ça donne envie de faire pipi et que ça déshydrate, et évidemment, ne pas boire de Panaché inuit ou de Monaco inuit : on comprendra aisément pourquoi. (….) Continuer la lecture de Grosses chaleurs (bis)