Archives pour la catégorie Musi-techniques

Un grand piano dans sa valise : 65cm (longueur) x 22cm (hauteur) x 38cm (profondeur)

Un piano numérique révolutionnaire nous dit Chakib Haboubi, son concepteur… Il sonne bien, en effet, qu’on en juge d’abord avec cette video:

Et en voici une présentation dans une autre vidéo (un peu longuette !) de son concepteur, ainsi qu’une  interview (également loooongue !) , dont j’ai extraits quelques-uns des passages significatifs : 

A.I : D’où vient le son exceptionnel de votre piano. En quoi consiste cette rupture avec ce qu’on connaît?

C.H : (…) Nous avons posé la question suivante à une centaine de concertistes : «Un piano, pour vous, c’est quoi ? Qu’est-ce qui fait que vous n’achèterez jamais un piano numérique même à 15 000 € ? »

http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2017/185/chakib_haboubi.jpg

Chakib Haboubi et son piano pliable

Leurs réponses étaient très intéressantes, d’une richesse inouie. 
Certains parlaient de ce besoin de pouvoir faire corps avec l’instrument, sentir la vibration. Les réponses menaient à des éléments extrêmement larges, très diversifiés, qui nous ont donnés les pistes pour traduire numériquement toutes ces impressions physiques, les sensations désirées. 
Et c’est à ce moment-là que les ingénieurs ont vraiment commencé à travailler en termes de potentialités scrutatives. Un piano a combien de toucher ? Une infinité…d’accord, mais qu’est ce que cela veut vraiment dire ? Nous avons fait parler énormément de musiciens pianistes, de concertistes sur ce sujet. Bien sûr, c’est immense le toucher mais qu’est ce que cela voulait dire en valeurs scrutatives ? 500, 1000, 10000 ? 
Par nos études, nous nous sommes rendus compte que cette valeur tournait autour de 1300. (…) L
e problème pour nous était alors de savoir comment un clavier pourrait transmettre autant d’informations. Parce que 128 niveaux x 88 touches, cela va, cela passe avec une carte, c’est ce qui se fait actuellement avec la norme MIDI dans les pianos numériques… Mais 1300 x 88, comment fait-on ? CARI Electronic a dû alors développer les cartes scrutatives adaptées, des circuits qui nous sont propres placés sous le clavier et qui permettent d’avoir une transmission assez importante d’informations. Elles représentent une véritable innovation technologique. Continuer la lecture de Un grand piano dans sa valise : 65cm (longueur) x 22cm (hauteur) x 38cm (profondeur) 

Un instrument bluffant, le piano symphonique

J’utilise le logiciel de composition Cubase et la banque de sons VSL. Je les connais donc bien mais je n’imaginais pas qu’on puisse en exploiter à ce point les ressources…

L’utilisation qu’en fait François de Givry pour nous donner à voir et entendre son « Piano symphonique », dans cette magnifique improvisation au piano à l’orchestre symphonique est tout simplement époustouflante !

Le bois des stradivarius

Un article passionant du New York Time nous raconte comment un chimiste taiwanais, Hwan-Ching Tai a découvert que ce sont les traitements minéraux spécifiques du bois des Stradivarius et autres Guarneri qui font leur qualité acoustique unique, ainsi que leur utilisation intensive depuis le 18esiècle. L’article est en anglais :

The 1709 Stradivarius violin nicknamed “Marie-Hall Viotti.” Credit Chimei Museum

In the violin-making world, two names reign above all others: Antonio Stradivari and Giuseppe Guarneri.

Both masters lived during the late 17th and early 18th centuries, in a small town in northern Italy called Cremona, and garnered a reputation for making the best stringed instruments in the world. Since then, luthiers have tirelessly tried to imitate Stradivari’s and Guarneri’s craftsmanship, copying their wood choice, geometry and construction methods. But their efforts have met with little success.

For hundreds of years, the best violin players have almost unanimously said they prefer a Stradivari or a Guarneri instrument.

Why nobody has been able to replicate that sound remains one of the most enduring mysteries of instrument building. A new study, published on Monday in the Proceedings of the National Academy of Sciences, suggests that answers may lie in the wood: Mineral treatments, followed by centuries of aging and transformation from playing, might give these instruments unique tonal qualities. Continuer la lecture de Le bois des stradivarius 

L’Orgue de ND de Paris, visite avec Olivier Latry

Excellent documentaire qui nous fait découvrir les entrailles du grand orgue de Notre Dame et son histoire, inséparable de celle de la cathédrale.

Avec un guide émérite : Olivier Latry

Le lien : https://www.gloria.tv/video/fs9sEBqtuWgkJRyVhs8pBXnoL Continuer la lecture de L’Orgue de ND de Paris, visite avec Olivier Latry 

« Deep learning » et musique artificielle

Une machine qui compose de la musique dans un style donné, vous en connaissez, à part les petits élèves de composition savamment programmés au Conservatoire? Utopie jusqu’à il y a peu, le « deeep learning » est une nouvelle méthode de traitement qui révolutionne le sujet en matière d’intelligence artificielle. Continuer la lecture de « Deep learning » et musique artificielle 

NotePerformer rend Sibelius intelligent

Petite révolution pour les utilisateurs du logiciel de composition Sibelius :

« Pour 129$, finis les aperçus sonores raidasses et la nécessité de devoir retravailler dans un séquenceur MIDI pour obtenir quelque chose de présentable musicalement : NotePerformer, avec les seuls indications de la partition, parvient à proposer quelque chose de relativement crédible, en gérant tout seul les articulations et en adaptant les volumes au mieux suivant le contexte. Continuer la lecture de NotePerformer rend Sibelius intelligent 

Un logiciel d’harmonie, pourquoi faire?

Avant de tirer le rideau de ce blog pour quelques temps, voici le mail reçu récemment d’un lecteur. Ma réponse suit :
Bonjour
Je me présente rapidement: je suis ingénieur informaticien et musicien amateur.
J’ai suivi les cursus d’Harmonie et de Contrepoint avec le compositeur Laurent Riou au conservatoire de Montbéliard en France.
Je suis en train de développer un logiciel libre qui s’intéresse à l’harmonie tonale et plus particulièrement aux règles d’harmonie: Continuer la lecture de Un logiciel d’harmonie, pourquoi faire?