Tous les articles par jlfoucart

Toutânkhamon

Cette belle exposition connait une succès considérable: plus de six millions d’euros de recette là où les organisateurs en attendaient deux et demi au lancement. Voilà qui fait le bonheur des organisateurs qui l’ont conçu comme une exposition itinérante pour financer les travaux du nouveau musée du Caire.
Et il est vrai que la visite se mérite. Hors l’heure d’attente en plein soleil avant d’entrer,   les flux de visiteurs s’avèrent ensuite bien organisés . On peut admirer à loisir les beaux trésors du musée du Caire en voyage. Nota: ne pas oublier de retourner voir le « Toutânkhamon » du Louvre. Il faisait la part belle, autant que je m’en souvienne à la première exposition Toutânkhamon de 1967.

Trompette en argent doré avec sa sourdine en bois – Sistre (usagée) en bois doré avec fils de bronze.

 

Hélène DAUTRY et Brigitte STAERNES à Arvieux, 16 aout 2019

Hélène DAUTRY
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Concert-du-13-aout-Arvieux.jpg.

Birguite STAERNES

Beaucoup de monde en ce petit temple d’Arvieux, dans le Queyras, pour ce beau concert donné par ces deux brillantes concertistes. Au programme, la Passacaille de Haendel /Halvorsen; deux duos de Glière et Kodaly et les Inventions à deux voies de Bach (extraits). Cela m’a fait tout drôle d’entendre arrangées pour violon et violoncelle ces inventions que j’ai jouées au piano dans mon adolescence…

Mais j’ai particulièrement aimé la passacaille ainsi que le duo de Kodaly. En voici successivement les interprétations, également éblouissantes :

Quatuor BELA aux Musicales de Ristolas

L’année dernière, c’était le Quatuor AKOS qui se produisait à l’initiative de Muriel Blaisse dans le cadre des Musicales de Ristolas, un festival de musique de chambre que cette pianiste organise depuis 7 ans dans ce petit village de quelques dizaines d’âmes perdu au fin fond d’une vallée du Queyras. Ce dimanche 4 aout 2019, encore un beau concert donné cette fois par le Quatuor BELA dans la petite église de Ristolas.

Au programme, le 2e quatuor avec piano de Mozart, le 1er quatuor de Schulhoff, une pièce magnifique d’un compositeur Tchèque je ne connaissais pas et enfin après l’entracte le Quatuor à cordes N°2 « Lettres intimes » de Janacek. L’œuvre de Schulhoff m’a particulièrement marquée, une musique prégnante d’un compositeur mort trop tôt dans les camps nazis – j’ai d’ailleurs acheté le CD Les trois Frères de l’Orage que les Bela lui ont consacré ainsi qu’à ses compatriotes Haas et Krasa.

Voici une video du très émouvant 4e mouvement du quatuor de Schulhoff par les Bela: