Une réflexion au sujet de « Quatuor N°2 »

  1. De D.E.:
    « Je ne suis pas un amateur de ces ruptures dissonantes
    Si j’en apprécie l’audace j’ai, vis à vis de ce genre, la même attitude qu’avec les créations orchestrales d’Ennio Morricone ( je ne parle pas de ses musiques de films qui ont fait sa réputation).

    Je crois en la musique qui comme celle de Verdi ou de Beethoven, prend aux tripes en n’hésitant pas à la trivialité en empruntant aux folklores et aux rythmes qui font danser dans la tête ».

    JLF => C’est vrai que ce n’est pas une musique « facile » 🙂
    Le 2e mouvement que je suis en train de terminer sera d’ailleurs beaucoup plus consonant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *