Juste la fin du monde de Xavier Dolan

Un film qui frappe fort, comme le film précédemment vu de Xavier Dolan.
Bien qu’il s’agisse d’un huit-clos – unité de lieu et de personnages – , on ne sent pas trop l’adaptation théâtrale de la pièce de Jean-Luc Lagarce, même si elle lui emprunte le scénario et probablement pas mal des dialogues. L’image est belle, un peu esthétisante – c’est la marque de fabrique de Dolan – , la musique de Gabriel Yared un peu trop prégnante parfois.
Mais les acteurs sont d’une vérité tout simplement époustouflantes dans des scènes oppressantes de violence  verbale ou dans les gros plans lumineux du non-dit. La conduite des acteurs est vraiment celle d’un maitre du cinéma. Rien que pour le jeu des acteurs, Ulliel,  Cotillard, brillants, Cassel, Seydoux et Baye dans la démesure, il faut voir ce film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *