Taxi Téhéran de Jafar Panahi

Enfin ! J’ai pu voir le film Taxi Téhéran de Jafar Panahi… et je n’ai pas été déçu.

A la suite de lectures trop  rapides, j’avais retenu un peu naïvement que le cinéaste, devenu chauffeur de taxi par nécessité (il n’a plus le droit d’exercer son métier dans son pays) avaient tourné une  suite de vidéos dans son taxi au hasard de rencontres intéressantes, avec une mini camera, pour ne pas se faire remarquer, et qu’il les avait ensuite scénarisées pour en faire un film qui a obtenu l’ours d’or à Berlin.

En fait, pas du tout : il s’agit d’un docufiction avec un scénario écrit avant le tournage, lequel fut réalisé dans une voiture qui était un faux taxi. Les intervenants, des proches du cinéaste ont interprété les sketchs imaginés par l’auteur. La seule chose « vraie » était l’absolu nécessité pour le cinéaste de tourner d’une façon très discrète, en catimini, pour ne pas être vu par la police. Et ce tournage, stressant et pas vraiment évident au plan technique fut parait-il une gageure.

Mais peu importe tout ça : le résultat est un film réjouissant de bout en bout, ironique  et décapant, une des meilleur film vu depuis longtemps  (il est vrai que je ne vais plus très souvent au cinéma). La chute finale, notamment est totalement inattendue et démontre un savoir faire étourdissant. Et la vie des iraniens nous est  montrée d’une façon originale à travers les vitres de ce taxi en nous faisant bien sentir la difficulté de vivre « normalement » dans ce régime dictatorial des ayatollahs.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *