Marie-Claire Alain

La célèbre organiste (« The Lady of the Organ ») est décédée il y a trois jours dans sa maison de retraite de Normandie. Marie-Claire Alain avait mis un point final à sa carrière en 2010, après plus de 2 500 concerts et quelque 250 disques gravés (dont seize grand prix du disque décernés par l’Académie Charles-Cros !)
Pour ma part, c’est sa collaboration artistique avec le trompettiste Maurice André, mort il y a tout juste un an qui m’a marqué. C’est elle qui m’a donné l’envie d’écrire ma Sonate pour trompette et orgue. Mais je n’oublie pas ses célèbres enregistrements de Bach,  la beauté du volcan en fusion dans une mer de glace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *