Caruso par Lucio Dalla

Fichier:Carusophonograph.jpg

J’ai vu aujourd’hui  sur Arte (en « replay ») une émission qui retrace l’histoire de la chanson italienne, depuis ses origines au début du XXe siècle, avec les airs d’opéras devenus populaires et le célèbre ténor, Caruso,  natif de Naples et qui donna ses lettres de noblesse à la chanson napolitaine et au « bel canto », jusqu’à nos jours avec Lucio Dalla, mort en mars dernier et Paolo Conte, le chanteur italien le plus connu en France  – beaucoup moins en Italie, apparemment.
Comme tout le monde, j’ai beaucoup entendu cette musique populaire italienne dans les années 60s et 70s, avant qu’elle ne devienne aujourd’hui cette « pop music », soupe ou sirop vaguement jazzée à l’américaine. A l’époque, je n’appréciais pas outre mesure ces mélodies très linéaires, souvent chantées d’une manière emphatique, voire théâtrale – même si j’étais sensible à la manière  dont une  Dalida  interprétait son « Bambino ». :-).

Lucio Dalla, c’est un autre phénomène. J’ai connu ce célèbre chanteur dans sa ville de Bologne,   il y a quelques années, tout à fait par hasard. Vers 15H00, je sors de mon hôtel qui donne sur une vaste place, aux abords du centre ville et je vois une énorme machinerie en train de se monter avec estrade, grappes de hauts parleurs dans tous les coins… un concert en plein air se prépare. Renseignement pris, il y aura ce soir les plus grands chanteurs italiens et notamment  le pape de la  « musica leggere » italienne, Monsieur Dalla lui-même.

A 20 heure, la place réunit une foule immense et joyeuse,  peut-être 10 ou 15000 personnes et les chanteries commencent dans l’allégresse générale, chacun reprenant les refrains.
Lucio Dalla apparaît à la toute fin du concert pour chanter trois ou quatre chansons dont l’inévitable « Caruso », sa chanson fétiche, devenue  un succès planétaire – il la chanta notamment dans un célèbre duo avec Pavarotti.

Ce soir là, j’étais à l’unisson de la foule dans sa ferveur ; mais cela ne m’empêcha pas de remarquer que le Dalla chantait affreusement faux ! 😀

Voici « Caruso »,  parôles (traduites  ici )  et musique de Lucio Dalla.

 

Une réflexion au sujet de « Caruso par Lucio Dalla »

  1. Bonjour Monsieur,

    Vous aviez eu la gentillesse de parler du concert de mon fils Thibault LEBRUN à la Scot’s Kirk le 5 mars 2011 (votre article du 27/2/11).

    Depuis, il a fait un chemin considérable et à 21 ans (3ème année au CNSM), il entre vraiment dans la « carrière ».
    Il donne un nouveau récital à la Scot’s Kirk samedi 19 janvier, je serai ravie d’y faire votre connaissance si vous avez l’occasion de venir, car j’apprécie beaucoup votre blog.
    Si cela vous intéresse, je peux vous envoyer l’annonce de ce concert avec l’affiche.

    A bientôt,

    Bien cordialement à vous,

    Marie Sheridan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *