L’orchestre philarmonique de Radio France – Debussy, Tchaïkoski

Décidément, c’est notre meilleur orchestre français.
Vendredi soir à Pleyel, il nous proposait en première partie « En blanc et noir » de Debussy, une pièce pour piano orchestrée par un compositeur contemporain de Debussy, Robin Holloway, puis la Fantaisie pour piano et orchestre en sol majeur du même Debussy, et en deuxième partie la 4e symphonie en fa mineur de Tchaïkovski.

Initialement l’orchestre était conduit par son chef habituel, Myung-Whun Chung avec Roger Muraro au piano. C’est pour eux que j’avais choisi ce programme. Mais ils étaient tous deux absents, remplacés le premier par un chef russe, Alexander Vedernikov, le deuxième par un jeune pianiste, Jean-Frédéric Neuberger.

Bonne pioche: Le chef était manifestement très à l’aise dans la deuxième partie, connaissant sa partition par cœur, avec une gestuelle ample mais précise,  un peu théâtrale quand même.

Cette 4e symphonie de Tchaïkovski est magnifique dans l’expression des couleurs du sentiment, du plus sombre au plus flamboyant.
Le chef m’a semblé moins inspiré par la musique française de Debussy. Dans la Fantaisie , le piano était un peu noyé dans l’orchestre – mais cela est peut-être voulu par Debussy qui traite le piano comme un instrument d’orchestre; une œuvre de jeunesse du Compositeur.

La pièce « En blanc et noir » de Debussy était elle particulièrement insipide.  Mais peut-être est-ce du cette fois à l’orchestration réalisée par le compositeur anglais Holloway. L’original pour piano de Debussy est certainement plus intéressant et aurait mérité d’être joué. D’autant que nous avions « sous la main » (!) un jeune et brillant pianiste, (26 ans) Jean-Frédéric Neuberger. Une heureuse découverte pour moi, un artiste dans la lignée de ces jeunes pianistes vedettes qui tel Chamayou éclatent au firmament de l’art pianistique moderne.
Somme toute, un bon concert. Il sera diffusé par France Musique et par Arte prochainement.

Voici une interview intéressante de Jean-Frédéric Neuberger – qui par ailleurs est maintenant professeur au CNSMDP et qui est également compositeur.

Interview de Jean-Frédéric Neuburger autour de… par francemusique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *