Concert au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris

Hier soir, les clients de la Société générale étaient nombreux au concert des lauréats du C.N.S.M.D.P.,  boursiers de la promotion 2011-2012 du Mécénat Musical de la Société Générale. Mais il y avait aussi quelques amis des musiciens, dont votre serviteur, dans la salle d’Art Lyrique, archi pleine.
De quoi faire de l’ombre à la Salle Pleyel: le niveau des interprètes étaient au plus haut et le concert… gratuit. 🙂

Autre différence, le choix très éclectique d’œuvres de musique de chambre, une dizaine, depuis la musique baroque de la sonate N°2 de Jean Baptiste Barrière (1707-1747, pour moi un illustre inconnu), jusqu’à la musique très contemporaine de compositeurs vivants, tel  Betsy Jolas avec un exercice étonnant de saxophone ténor seul intitulé Episode Quatrième joué par Violaine Gestalder; ou  Henri Dutilleux  avec cette belle pièce, Choral, cadence et fugato jouée par Clément Carpentier au trombone et notre ami Jean-Baptiste Milon au piano. Mais il ne faudrait pas Manuel de Falla, Henri Tomasi, Darius Milhaud (un Scaramouche interprété par Alexandre Souillard au saxophone alto et et Adélaide Panaget qui a fait un tabac).

Le concert avait débuté dans la bonne humeur avec un petit discours de Bruno Mantovani, le maître des lieux. Il nous déclara qu’il était lui aussi ancien boursier et lauréat de la Société générale, et qu’à ce titre on lui avait offert à sa sortie du  Conservatoire en 1998 un ordinateur « qui fonctionnait encore »; s’il n’en fait pas un objet de collection, il devrait bien en faire don à quelque  collègue Directeur de Conservatoire qui ignore encore l’usage de l’informatique – Dieu sait s’il y en a encore!

J’oubliais de mentionner le riche buffet final – digne d’un Banquier –  encore un différence d’avec la salle Pleyel!

Le programme :

Programme du concert - page 1

Programme du concert - page 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *