Qui a dit…

Qui a dit « Mon cœur a froid dans le dos. La lune s’est brouillée avec ses voisins et le ruisseau est trempé jusqu’aux os » ? 🙂
—————–
C’est bien sûr Erick Satie dans la partition de la pièce « Avant-dernières pensées »

3 réflexions au sujet de « Qui a dit… »

  1. Idylle est en fait un poème de Satie à l’adresse de Debussy:

    (Etranges ces mots des avant -dernières pensées ! on ne sait pas non plus quelles étaient les dernières pensées de Satie…)

    Idylle

    Que vois-je ?
    Le Ruisseau est tout mouillé ;
    et les bois sont inflammables et secs comme des triques.
    Mais mon cœur est tout petit.
    Les Arbres ressemblent à de grands peignes mal faits ;
    et le Soleil a, tel une ruche, de beaux rayons dorés.
    Mais mon cœur a froid dans le dos.
    La Lune s’est brouillée avecque ses voisins ;
    et le ruisseau est trempé jusqu’aux os.

    Voir ici d’autres poèmes de Satie :

    http://www.paradis-des-albatros.fr/?poeme=satie/idylle

    Sur le site de l’INA : ici dans cette vidéo à 3 ‘ 07 on voit Francis Poulenc jouer au piano le début d’une pièce très connue d’ Eric Satie , de quelle pièce s’agit-il ? :
    http://www.ina.fr/art-et-culture/musique/video/I00008481/le-groupe-des-six.fr.html

    Et voici une interprétation très inattendue : ce pianiste est loin de jouer… comme un pied :

    http://www.youtube.com/watch?v=CXTjrz_vet8

  2. La prestation de Pierre-Yves plat illustre bien ce qu’Eric Satie appelait lui-même « musique d’ameublement » ( était-il ironique ? ) une musique qui selon lui,  » adoucirait le bruit des fourchettes, sans le dominer, sans s’imposer  » …Il est Impressionnant ce bruit de fond ici, ! Cela fait sans doute partie du spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *