Des cadeaux de Noël ? De la musique et des livres !

Voulez vous compléter in extremis la hotte du Pêre Noël et faire peut-être le bonheur de quelques-uns pour les fêtes ? Voici trois idées de cadeau, des livres musicaux, choisis pour leur originalité, leur beauté et la richesse de leurs propos. Ils ont été édités entre 2006 et 2009 et devraient se trouver encore facilement.

La Musique Classique de John Burrows (Ed.Grà¼nd 512 p.) Apparemment grand public, ce livre est un exemple d’initiation intelligente et divertissante à  l’histoire musicale classique. Outre les multiples pépites, jamais lues dans aucun autre ouvrage de ce genre (voir en particulier les chapitres sur les écoles nationales, de 1830 à  1950, scandinave, américaine, espagnole ou américo-latine), il contient des sujets traités de façon três concise et des illustrations ciblées sur… papier glacé. Le chapitre introductif est réservé aux éléments de la musique classique (tels le son, la notation, principes de bases, théorie, harmonie), le deuxiême, consacré aux instruments de musique, est três bien illustré, et suit un chapitre original sur la vie de concert avant la longue suite réservée aux musiciens. L’histoire musicale proprement dite se présente par période, de la musique ancienne, à  la musique contemporaine, de l’an 1000 environ à  2006. Vous aurez en un clin d’oeuil un aperçu assez complet de chaque sujet abordé (définitions, biographies, œuvres principales, anecdotes, repêres chronologiques, brefs commentaires d’œuvres.) Ainsi, se côtoient, sur mille années de musique, des compositeurs aussi divers que Hildegarde de Bingen, Guillaume de Machaut, jusqu’à  Jean-Sébastien Bach et ses fils, Antonio Vivaldi, Mozart, Salieri, Beethoven, Karl Czerny (qui enseignait prês de 12 heures par jour), Chopin, Liszt, mais aussi Félix et Fanny Mendelssohn, Paul Hindemith, Kurt Weill, Lili Boulanger,Hector Villa-Lobos, Amy Marc Cheney Beach, Busoni, Kurtag, Penderecki, Copland, Stockhausen, Elliott Carter, Philipp Glass et de nombreux autres, incontournables. à  noter: les biographies les plus abouties sont essentiellement celles de Bach, Mozart, Beethoven, Liszt , Chopin, Wagner , Debussy, Bartà³k, Stravinski. On regrette des chapitres plus courts, quoique fort bien écrits, tels ceux réservés à  Messiaen et Ravel, ou des musiciens oubliés, comme Joseph Boulogne (1745-1799), le Chevalier Saint-Georges. Sans doute, aucune histoire de la musique n’est exhaustive…Parions seulement sur les prochaines éditions. On imagine bien en tous cas des dérivés de ce livre exceptionnel, sous forme de cd rom ou de dvd. Il est à  la fois três « in » et três proche du lecteur, il se feuillette comme un album de famille. Autre livre remarquable: le livre -coffret intitulé Trésors de Mozart de John Irving, (Ed.Selection Reader’s Digest) Un livre qui enchantera les inconditionnels de Mozart et les collectionneurs amoureux de beaux objets. Dans ce livre de 60 pages, aux grandes dimensions, 315x282x40, paru en septembre 2009, tout invite à  redécouvrir avec plaisir l’univers Mozartien : le récit proprement dit, bien que conforme à  tout « ce que nous avons toujours su de Wolfie Amadeus », la présentation três soignée, les fac simile de lettres, les extraits de partition autographe, la calligraphie, les illustrations superbes. Ce livre-coffret qui se lit et s’écoute (grà¢ce à  un cd audio joint), est signé par John Irving professeur de musicologie de l’université de Bristol. Et enfin, un roman musical pour les plus jeunes lecteurs, (collection junior, éd. Casterman, 2006 seconde édition, 140 p), mais tout aussi bien destiné aux plus grands, qui le liront d’une traite : Le professeur de musique de Yaà«l Hassan, illustré par Serge Bloch (de légers dessins , le trait souple et plein d’humour ) Ce roman dépasse le simple récit, et se rattache même à  la grande Histoire. Outre la dialectique entre l’amour de la musique et la dure tà¢che de transmettre une passion, un savoir, c’est surtout une belle leçon de vie et d’optimisme que propose ici Yaà«l Hassan. Cf.résumé page de couverture : Simon Klein n’en revient pas : un Choukri qui aime la musiquela grande , la vraie et qui compte sur luile vieux professeur usé pour la connaître mieuxcela ressemble presque à  un canular, ! Mais Malik Choukri veut réaliser son rêve, apprendre le violon, même s’il doit pour cela sortir M. Klein de sa triste torpeur . Bonnes lectures, joyeux Noù«l et bonnes fêtes ! Emilie A.

Une réflexion au sujet de « Des cadeaux de Noël ? De la musique et des livres ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *