Dave Brubeck

Sur TSF Jazz, je suis tombé sur « The Duke », hommage qu’un immense pianiste et compositeur, Dave Brubeck a écrit en 1958 pour un autre immense pianiste dont je vous laisse deviner le nom… :-)Brubeck qui a enchanté ma jeunesse, et que j’ai vu il y a dix ans (au moins) sur scêne, sans Paul Desmond, hélas, son merveilleux saxo, mort trop tôt. Ce jour là  il était accompagné d’une chanteuse… sa fille ! Autre temps, autre prestation, (un peu décevante), les mêmes lunettes épaisses, mais le cheveux tout blanc… J’ai reconnu à  la radio cette même merveilleuse version qu’on entendait dans les années soixante, avec ses accords d’accompagnements fantastiques ! N’oublions pas que Brubeck avaient fait ses classe de composition, comme bien d’autres jazzmen, (Quincy Jones, Astor Piazzola notamment), avec « La Boulanger », (Nadia, of course, sa soeur étant morte trop jeune elle aussi).

Et voici une autre version, (moins bonne hélas, ce n’est pas la version Newport!) de « The Duke », joué par Brubeck himself (c’est sur Youtube, ce n’est pas une video, il n’y a que la musique, et sa photo de l’époque… l’essentiel!) :-/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *