Concours de composition, bis

Puisque l’heure est aux résultats de notre concours, voici trois sites qui vous permettront de trouver d’autres concours de composition. Olivier Calmel ne disait-il pas qu’il avait passé « beaucoup trop » de concours ?

Il est parfois bon de se trouver des contraintes, en particulier de délai, pour produire des piêces de musique. Si vous souhaitez participer à  des concours de composition classique, ne cherchez plus dans Google, mais utilisez plutôt les listes des trois sites suivants :
Sur cette page de la Cité de la musique, cliquez sur « les concours nationaux et internationaux de musique » puis choisir « composition » dans le champ « Par discipline » : http://mediatheque.cite-musique.fr/masc/?URL=/simclient/integration/cimu/cim/FSFormulaire.asp?TYPEFS=accueil
Le site Metaboles, dédié à  la musique de Dutilleux, publie aussi une liste de concours. Les concours y sont classés par mois : http://www.metaboles.com/index.php?option=com_asv_kalenda&Itemid=96&lang=fr
Enfin, le site du CDMC (centre de documentation de la musique classique) publie lui aussi une petite liste de concours : http://www.cdmc.asso.fr/fr/calendrier/concours_appels
Le site CeBeDem contient, en revanche, beaucoup trop de liens périmés. La galaxie des concours de composition classique est somme toute plus remplie qu’on ne l’imaginerait. Cependant tous les concours dont les liens figurent sur les sites ci-dessus sont du même type : envoi de partitions rendues anonymes, impossible de connaître les commentaires du jury sur sa partition, impossible d’entendre les piêces des autres participants. C’est pourquoi le concours de MusiComposer.fr a une place à  part. Place que nous espérons conforter, lors des prochaines éditions, par exemple en faisant jouer les piêces du ou des lauréats… mais ceci est une autre histoire. Jean-Armand Moroni

3 réflexions au sujet de « Concours de composition, bis »

  1. Merci Mazurka. Bien entendu, c’était un lapsus…

    Le CDMC est l’un des sites parisiens qui abrite une bibliothèque de partitions et d’enregistrements de musique contemporaine. Il est installé à  la Cité de la musique, et je me demande quelle relation il entretient avec la médiathèque de la Cité de la musique, qui dispose de documents similaires.

    Parmi les autres sites parisiens collectionnant les partitions et enregistrements de musique contemporaine, il y a la médiathèque de l’IRCAM aux Halles, et peut-être la maison de la radio (mais non accessible au public).

    Je dois avouer que je n’ai jusqu’ici pas visité ces différentes bibliothèques…

    Pour ce qui est du lien mort, effectivement il y a un problème sur le site. Hier soir le lien marchait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *