Cubase par ci… cubase par là

Nombreux sont les utilisateurs de Cubase, le logiciel préféré des compositeurs 🙂 qui ne connaissent pas l’existence du « Time Warp ».
Voici donc un petit tutoriel  fabriqué par www.elephorm.com qui démontre l’utilisation simplissime de cette fonction très intéressante.

Source : AudioFanzine

Pourquoi cette fonction est-elle très intéressante? Parce qu’elle a de multiples applications.

D’abord, elle existe aussi pour les fichiers midi et on l’utilise de la même manière.

Ceci permet de cadrer sur les temps les notes générées lors d’une impro enregistrée en midi avec un instrument comportant une sortie midi (clavier,soufflant, guitare, etc.) et ceci sans modifier le rythme. On garde ainsi le phrasé naturel de l’instrumentiste et les notes sont à leurs places dans une partition plus « propre ».
Notons qu’en général, si l’on s’en tient là, c’est de la composition « vite faite »,  pas fameuse;  mais c’est aussi une façon de noter ses idées de thèmes quand on improvise beaucoup et que l’on n’aime pas le crayon (ou la souris) et le papier à musique (ou l’éditeur de partition). C’est aussi beaucoup plus exploitable qu’un enregistrement audio au magnétophone.

On peut aussi ajouter un deuxième fichier audio (passant par un enregistrement midi) sur le fichier audio original. Et ce deuxième fichier audio peut être fabriqué avec des instruments virtuels : si les sons choisis sont de qualité, on peut faire des choses intéressantes (vidéos, etc.) voire amusantes.

C’est ainsi que jadis, j’ai repiqué un morceau du disque produit par un ami comportant des arrangements d’airs de variétés joués par son orchestre de cuivres et  j’y ai ajouté une ensemble d’instruments à cordes (violons, violoncelles et contre basses) :  il n’en croyait pas ses oreilles !

Une réflexion au sujet de « Cubase par ci… cubase par là »

  1. C’est vrai que c’est une fonction très intéressante et que, moi qui suis un Cubasien fervent, je ne l’ai pas encore utilisée. J’ai aussi vu la vidéo sur Audiofanzine: le formateur précise que l’improvisateur ne doit pas être trop « à côté » du tempo, la qualité audio s’en ressentirait. Néanmoins, c’est pourquoi j’adore ce logiciel, Cubase se révèle être vraiment complet dans toutes les aspects de la création musicale (de ce point de vue là, nous vivons une époque vraiment formidable).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *