L’art de la gravure musicale

Quel est l’interprête qui n’a pas eu, un jour, le regret de devoir déchiffrer des partitions quasiment illisibles ? Quel compositeur n’a eu la fierté d’éditer avec son logiciel préféré une partition impeccable ? ?
Voici des gens qui nous mettront tous d’accord !

On va rêver un peu avec cette vidéo, sur l’artisan d’art, la gravure musicale.

3 réflexions au sujet de « L’art de la gravure musicale »

  1. Tu as raison Shlublu, cette vidéo retrace
    magnifiquement bien
    l’art de graver une partition ! c’est édifiant.
    On est loin de se douter d’une telle minutie.
    D’ailleurs les partitions des éditions Henle sont parmi
    celles que je préfère,( comme beaucoup de
    musiciens d’ailleurs ) pour la beauté de la partition,
    joli teint mà¢t du papier, qualité du papier,
    clarté et précision du texte :
    urtext , doigtés, ossia, préface, édition commentée , etc.
    ce sont de vraies merveilles de partitions ! et un bon atout
    pour les interprètes, apprentis comme confirmés.

  2. J’ose à  peine imaginer le travail nécessaire pour réaliser une grande partition d’orchestre ( Daphnis et Cholé ou les Gurrelieder par exemple) à  partir du manuscrit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.