Automne 2007 : John Sernee, Vincent Bourgin sont les lauréats de notre Concours de Composition

Nous adressons toutes nos félicitations à  ces deux lauréats, adhérents récents de MusiComposer.fr Il nous reste à  faire leur connaissance :

John Sernee (premier prix) est néerlandais.

Il est né en 1948. Aprês des études classiques à  Amsterdam où¹ il a été l’élêve de Henk van Bergen au Concertgebouw, John Sernee débute sa carriêre avec la pratique du trombone.

Ses influences se situent à  la confluence de la musique de la premiêre moitié du XXême siêcle (Bartok, Stravinsky, Ives) et de la musique contemporaine. Ses œuvres touchent des genres três variés : musique orchestrale pour grandes formations, musique de chambre, chant, avec une prédilection pour ce dernier : opéras et mélodies avec orchestre.
Il collabore réguliêrement avec l’écrivain librettiste Emmanuel Fandre et l’artiste plasticienne Christine Barbe.
John Sernee reçoit des commandes de formations prestigieuses telles que le Concertgebouw d’Amsterdam, l’orchestre symphonique d’Amstelveen ou le quatuor Arriaga.
Ses interprêtes favoris sont le violoncelliste Luc Tooten, la soprano Valérie Guillorit ou encore le chef d’orchestre Saskia Boon.
A l’occasion du 150ême anniversaire de la naisance de Vincent Van Gogh, il a mis en musique certaines des lettres écrites par le peintre à  son frêre Théo et qui ont fait l’objet d’un recueil de mélodies, réguliêrement interprétées par la soprano Valérie Guillorit.
John Sernee collabore également avec le festival de La Baume pour lequel il a composé des œuvres telles que l’opéra de chambre « Une journée sur le Styx » ou encore « L’Accordeur », sur un livret d’Emmanuel Fandre.
Il aime mélanger les genres : théà¢tre, musique, vidéo et travaille actuellement, en collaboration avec Christine Barbe à  la réalisation d’une « vidéo opéra » à  base de mélodies parlées.

Voici un extrait de sonTrio A (part I) :

Vincent Bourgin (prix « jeune talent ») nous dit (gentiment) :

J’ai 29 ans. Environ 7 ans de Conservatoire dans mes « jeunes années » ( 7/14 ans…), peut être les plus importantes! Ensuite j’ai entamé la guitare électrique, mais cette fois sans la moindre minute de cours.
Et puis, il y a deux ans, c’est la découverte de la MAO (Musique Assistée par Ordinateur), et c’est par ce média que j’ai commencé à  « composer », ce qui m’aurait été impossible autrement, je dois le reconnaitre. Mais tous les chemins mênent à  Rome, n’est-ce pas?
Voila pour l’essentiel. Sinon je suis content d’avoir trouvé votre site, pour plusieurs raison: l’accueil y est chaleureux, et surtout…c’est le seul site consacré réellement à  la composition et l’écriture.

Voici un extrait de sa « Marche funêbre » (part II) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *