Dialogue autour d’un tournoi pianistique

Cher Jean-Louis, j’ai vu les vidéos que tu proposes sur le blog : super !!! Duchable : três beau !!! merci Voici des vidéos sur les impros de Zygel et Gonzales, je suis sà»re que tu les avais vues … Qu’en penses -tu ?


Oui, j’ai vu la totale sur cassette a l’époque. Três drôle. Mais a prendre comme un jeu de télévision. Pas comme un spectacle musical. Ce qui est étonnant, dans cette joute, c’est la faculté d’écoute de l’un et l’autre pour (se) jouer ensemble.


je trouve que le meilleur n’est pas celui qu’on croù®t…

Gonzales a été sacré le meilleur de ce tournoi, mais c’était visiblement bien arrangé… tous les deux sont de bons pianistes dans des registres différents, Gonzales plus ou moins autodidacte a la réputation d’être un três bon arrangeur de musique de variété, et Zygel, c’est « Mr Le professeur » en costume cravate…sans cravate.


il y a en fait un esbrouff et un vrai « musicien »…enfin c’est mon humble avis.

Je paries que l’esbroufe est pour toi du coté de Gonzales, non?
Si oui, c’est un effet de ton coté « bourgeoise rangée » !
(je vais me faire tuer, là  ! riiiiiiiiiiiiiires)
Je t’embrasse (mais que fais-tu sur internet à  cette heure là  ?!) JLF

3 réflexions au sujet de « Dialogue autour d’un tournoi pianistique »

  1. Mais tu mets notre correspondance privé sur internet, maintenant?
    T’es gonflé, d’autant que tu ne corriges même pas les fautes d’orthographe! 🙂

  2. J’ai trouvé que la prestation de Zygel avait elle aussi son côté d’esbrouffe. Il a une grande virtuosite rythmique, mais on a parfois la sensation que les mains se posent n’importe-où¹.

  3. En fait, il faut être clair : ils font tous les deux les clowns et sont payés pour ça! 🙂
    C’est un truc que Zygel a fait, je crois avant d’être connu par le grand public. Ils avaient tous les deux à  y gagner, en terme de notoriété, n’ayant pas le même public.
    Au niveau pianistique, je me rappelle que Zygel a fait une longue improvisation uniquement sur les touches noires (obligées) qui était magnifique, et que son adversaire a d’ailleurs applaudie, en séance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *