Loin du vacarme médiatique

Loin du vacarme médiatico-électoral de l’hexagone, voici deux photos paisibles que je dédie à tous les adhérents africains (il y en a beaucoup) du Salon de musique. J’ai trouvé qu’elles se rapprochaient joliment, bien qu’elles aient été prises à 600 km de distance au fin fond de l’Afrique, en un temps ou les « toubabs » n’étaient pas tous des touristes . . . :-/


Qu’en pensez-vous?

19 réflexions au sujet de « Loin du vacarme médiatique »

  1. Ca fait plaisir de voir ici des photos de musiciens "du monde" comme on les appelle à  la FNAC. En ce moment, j’écoute avec beaucoup de plaisir l’album d’Ismaà«l Lo (Sénégal).

  2. Et "mon africaine" (une femme Bassari), tu ne la trouve pas belle aussi? Elle vendait son mil entourée de sa famille sur le marché d’un village du Niokolo Koba

  3. Elle est belle ton africaine Jean-Louis et si tu veux voir ma belle égyptienne à  moi, vas donc faire un tour chez Ra7or le quotidien au masculin (blog pour hommes où¹ toutes les femmes courrent), à  la rubrique "belle d’un jour" et tu verras que toutes les beautés sont dans la nature et non dans les magazines (coucou Mazurka, tu me lis ?).

  4. Ma-gni-fi-ques !!!…Précieux Souvenirs d’Afrique ?

    Alors je veux laisser au poète Léopold Sedar Senghor le soin de les commenter :

    « Qu’il nous berce, le silence rythmé.
    Ecoutons son chant écoutons battre notre sang sombre, écoutons
    battre le pouls profond de l’Afrique dans la brume des villages perdus »
    ( Chants d’ombre )

    « Elle a l’éclat du diamant noir et la fraîcheur de l’aube, et la légèreté du vent.
    Comme l’antilope volante, elle bondit au-dessus des collines, et son talon clair dans
    l’air est un panache de grà¢ce.
    () Mouvement musique harmonie, que je vous chante de la voix d’or vert du dyà¢li !
    Ils m’ont dit sa bravoure d’amazone, sa langue de soie fine, la poseuse d’énigmes. »

    ( Elégie de La Reine de Saba )

  5. Bianca a écrit :

    " toutes les beautés sont dans la nature et non dans les magazines
    (coucou Mazurka, tu me lis ?)"

    …Oui je te lis et comme je t’approuves Bianca ! je dirais même plus
    que de vraies beautés dans la nature, partout, ["autour et sur"… les collines et sur les yatchs ( ouaff !) …]
    et surtout dans les "coeurs" …des mélomanes.

    "Musique du monde" c’est très poétique comme expression , non ? Je me demande si on ne pourrait pas inventer d’autres qualificatifs dans les « super marchés de musique » qui riment avec « musiques du Monde » :
    allons-y , (pour s’amuser un peu Bianca, je plaisante n’est-ce pas ? ):

    « musiques du monde
    musiques du monde de la grande musique
    musiques du monde de l’autre musique
    musique du monde… périphérique
    musiques de ton monde à  toi
    musiques de mon monde à  moi
    musiques du centre du monde (Paris, tiens ! ou Biarritz ? non… du Béarn !)
    musiques de l’autre-monde
    musiques du beau-monde
    musiques du petit-monde
    musiques du tiers-monde ( oh !!! non c’est obsolète , là  !!!)
    alors ?
    musiques du quart-monde ( qui nous provoque là  ?)
    musiques de " nous ne sommes décidément pas du même monde !"
    musiques de tout le Monde ?..
    musiques de c’est -ton-destin…du monde !
    musique de l’outre-Monde ?

    Bon, maintenant faudrait trouver quelques accords , et un diapason commun …(!)
    alors Vive le « LA » de "LA" Musique du Monde entier ! »

    ——–

    Le musicien africain sur la photo de JLF, joue un instrument à  cordes frottées, qui a la forme d’une petite kora, mais ce n’en est pas une , la kora est un instrument à  cordes pincées, en fait ici ce serait une sorte de « rebec » de « rahab » non ? l’archet a vraiment la forme d’un arcLa photo est très belle en tous cas. On entendrait presque sa musiqueJ’ai l’impression de l’entendre …(sérieusement)
    Il y a des merveilles parmi les instruments africains, les éternels djembé, les balafons mais aussi les fameux « pianos à  doigts » avec leurs 4 ou 5 lames de métal, et puis les percussions « cueillies » du baobab : « les pains de singe » (sic) , ces mini-calebasses évidées et retravaillées avec de la terre, qui se transforment en « hochets » utilisés pour scander les chants, quant aux incroyables « tambours de guerre » ( des troncs d’arbres !!!) ils préfèrent les forêtsFaudrait peut-être aller vérifier ça de temps en temps aux concerts (du Monde ?) et aussi dans nos musées parisiens, à  défaut de se rendre dès demain matin dans la belle Afrique ce continent grandiose, quoiqu’on en dise
    M.

  6. a noter que le balafon est en fait le joueur de bala (qui est le vrai nom africain de l’instrument),
    mais les ethnomusicologue ayant ramener "balafon" comme nom d’instrument c’est resté dans notre vocabulaire de musicologue………………..

    (de meme qu’au debut du XXe siecle les scientifiques et media se sont empressés de classé pluton parmi les planetes alors qu’elle est plus petite que la lune et surtout pas ronde mais de la forme plus d’un asteroide (de meme son elipse autours du soleil est tres paticuliere)
    voila pourquoi aujourd’hui (tres recemment) il y a polemique pour la déclasser…………………….

  7. Preciosa, preciosa, preciosa, trois fois preciosa !
    J’aime les instruments de musique – ça me manquerait de ne pas les voir pendant un concert. Et puis, dans "la musique du monde", on en découvre d’autres et d’autres encore.
    Mazurka, on m’a offert deux guimbardes et je ne sais pas m’en servir ! Ca s’appelle "jewish harp" en anglais et "harpa de boca" en espagnol ! Ay, qué pena, impossible d’émettre un son avec ! Un jour peut-être ?

  8. Bianca, tu as reçu de tels cadeaux tu en as de la chance !
    Je me souviens avoir entendu des guimbardes jouées non pas en Afrique, hélas !mais à  Paris par un … ethnomusicologue , il y a quelques années ! Le principe est de faire vibrer une anche (libre) en fait, il y a aussi tout un savoir-faire comme pour tout autre instrument, et différentes sortes de guimbardes,
    (il y a même un jeu d’orgue qui porte ce nom )
    j’avoue ne pas savoir en jouer (pas encore ) faudrait organiser des stages
    voici un site qui m’a l’air intéressant : guimbarde.free.fr/02.html
    où¹ il est expliquer comment en jouer. Tu reconnaîtras peut-être une de tes guimbardes…

    Pitchoun, quel plaisir de te lire ici !
    Tu as raison au fait, le vrai nom est "bala", c’est absolument vrai !
    balafon est un terme moins exact, " dérivé"…approximatif !
    les ethnomusico et les musico-tout-court sont effectivement passés par là  ,
    des "incorrigibles" comme à  leur habitude ! …

    – Ce que tu dis de Pluton est intéressant…Je me souviens de cette polémique,
    Enfin, Si j’étais une planète, je ne me laisserai pas traiter d’astéroù¯de ( rires !)
    Cela me rappelle aussi la musique …des sphères.

    Et pour sourire un peu:
    On ne dit plus "bala" mais on ne dit pas non plus "piano-forte", pourtant c’est bien ce qu’on joue…heureusement sinon on dirait le "piano-fortiste" un tel jouera Salle Pleyel et la "piano-fortiste" une telle (ou la piana-fortista ?) a affiché complet au théà¢tre du Chà¢telet, ce soir…"
    Finalement oui, les abréviations ont du bon.

    M.

  9. Musicoutremonde me plaît bien. Quant à  la arpa de boca, patience, un jour peut-être ? Le plus fort c’est que j’ai rencontré un groupe de zozos fanas de guimbardes au Parc Georges Brassens il y a deux ans lors d’un concert gratuit d’un pays lointain vers la Russie (c’était superbe) ! J’ai discuté avec eux, je les ai vu se servir de leur bêbête mais je n’ai pas su les imiter quand j’ai eu la dite bêbête !
    Chaque chose en son temps. Hasta luego compaà±era Mazurka !

  10. ton site sur les guimbardes est tres interressant, en ayant une je vais approfondir….
    pareil au didjeridoo, c’est une instrument spectral, par ce tres interressant pour une approche musicale differente d’une approche melodique classique,……(approche rythmico-spectrale)

    en ce qui concerne pluton tu as raison, moi non plus je n’aimerai pas etre traité d’asteroide, j’espere qu’elle ne m’en voudra pas trop….

    les abreviations ont du bon c’est vrai (c’etait juste pour chipoter……)

    tu parle de musique des spheres, quoiqu’est-ce??? (pardonne mon ignorance, j’en suis plein mais le cache bien)

    en ce qui concerne les 2 photos elles sont superbes, de meme que les vers de leopold sedar senghor…………………
    dommage juste qu’il y ai pas un petit enregistrement audio (et pourquoi pas video) de ce qu’on voit…..

    aux fait de quelles tribus s’agit t’il, a 600km l’une de l’autre (il s’agit bien de tribus????? ça ne ressemble pas a un attrape touriste en tout cas!!…….)

  11. j’allais oublier: ou plus precisemment ont été prise ces photos????

    ps: autre instrument africain tres interressant, les tambours d’eau, qui n’est autre qu’une mare servant d’instrument de percussion, l’instrumentiste y entre jusqu’a mis corps et tape avec diverses techniques la surface de l’eau…………
    c’est tres impressionnant a voir…………..

  12. pitchoun,
    La femme est un Basari, photo prise sur un "marché" local, quelque part du coté de Kédougou, dans le Niokolo Koba, comme je l’ai dit plus haut. Voir ici :http://www.au-senegal.com/decouv...
    Le musicien est un Peuhl (ça se voit!), photo prise "sur la route" prés de Tambacounda.
    (Ces photos ont plus de trente ans. A l’époque la région était privée de toutes communications avec l’extérieur pendant 6 mois du fait de la crue de la gambie. Pas de route, d’électricité… encore moins de vidéo! On couchait dans les cases, chez l’habitant…l’Afrique "Vraie" 😉 )

  13. Pitchoun,
    Tu t’en souviens sà»rement ,
    "La musique des sphères" , en fait concerne toutes les théories sur les liens présupposés entre musique et astronomie, il faut se référer aux théories du scientifique Kepler, et à  l’astrophysique en généralce qui est tout à  fait passionnant en vérité !!! Tout part de l’idée que le Cosmos serait parfaitement ordonné ( réglé comme la musique ! et pas seulement du papier à  musique )
    Et donc on a supposé qu’il existerait une « musique des planètes », due aux déplacements de ces astresdans l’espace, ces déplacements provoquant des sons ( ???) en décrivant des courbes, des "sphères" justementdes ellipses ou je ne sais quoi d’autre toutefois on sait bien que le « son » a besoin d’air ( !les musiciens aussi (rires ) pour se faire entendre dans le cosmos : Or, dans l’espace normalement il n’ y a que du "vide" ! Le son ne passe pas…Il paraît pourtant qu’il y a des planètes bruyantes et fortement jacassanteslfracassantes…le problème c’est que tout ça nous dépasse, et ne parvient pas à  nos grandes oreilles de terriens…et on n’est pas vraiment encore connectés : regarde cette page sur ce site , c’est assez simplifié mais ça a le mérite d’être clair:

    astrosophia.free.fr/musiq…

    JLF : merci pour la narration de l’Afrique "vraie"…elle l’est toujours, à  mon avis, même parée autrement (et malgré elle), même si bien de ses trésors sont encore invisibles à  nos yeux, il est "vrai de vrai" ce continent…
    M.

  14. merci jlf pour ces precisions, (effectivement j’avais vu plus haut…………..)

    merci mazurka, c’est tout a fait passionnant et je dois t’avouer que créer une musique a l’image d’un ordre cosmique est une idée qui m’obsede………..(que l’univers est difficile a saisir!!! pour nous autre microbes de l’espaces……..pas facile de se voir ainsi…….)
    je connaissais le terme sans savoir ce qu’il signifiait………………..
    effectivement des etoiles chantent, emettent de part leur rotation, de part les frottement créer par le mouvement (surement tres rapide), des ondes infrabasses tres tres infrabasse (tellement que c’est difficile a imaginer……….)
    (surement qu’a une autre echelle l’univers est en fait rempli de bruits et peut etre meme de sons plus ordonnés!!??)
    infra basse de toute façon on ne peut pas les entendre………….
    l’espace n’est pas tout a fait vide en fait………..il y a effectivement des zones tres vides (je parle de molecules………….) mais jamais totalement apparemment……………..(mais bon pour nous autre, vide ou presque, c’est pareil………….silence pour NOS oreilles, pas assez d’oxygene pour respirer…………………..)
    en fait l’astronomie est une discipline passionnante, qui d’une certaine façon ouvre la porte a nombre de questions………………………………..passionnantes, effrayantes, demesuré…………….
    une seule ou bien 2: c’est quand le debut du temps, y en a t’il eu un au moins???
    est ce que le temps est propre a chaque univers?????
    quoi avant le big bang (et peut etre le debut de notre temps, theoriquement il y a 15 milliards d’années….)
    (en regardant les theories sur le big bang et l’expansion fulgurante de l’univers, quand est t’il du temps, y a t’il une relativité comparable a celle des distances entre ce qui compose notre univers……………..)
    autre question, est ce que tout ceci n’est pas un ensemble de cycles?????
    l’univers finira t’il par s’effrondrer pour finir sur lui meme?????
    sorte de grande sinuzoide…………………………..

    ces questions n’ont en fait que peu d’interet en ce qui concerne notre quotidien, et je crois que ça peu faire un peu peur aussi mais mazette, que de mystere!!!!!!!!!

    la musique n’est constituée que de sinuzoides (le son est une vibration…………)
    effectivement c’est tres tentant de chercher a creer une musique-cosmique, j’aime cette idée…………………..mais comment, c’est la grande question……….

  15. ps: tres recemment, les scientifiques japonais ont decouvert dans l’espace une ligne droite de lumiere (sur 200 années lumieres de long je crois), une ligne parfaitement droite!!!!!!!!! (pas meme courbe apparemment)
    ils emetent l’hypothese de matieres ejectées tres violemment (c’est le moins qu’on puisse dire) de l’envers d’un trou noir, ce qui en ressort!!!!!!!!
    cette ligne droite est plus qu’une surprise dans ce monde des spheres……………………..

  16. Tous ces commentaires sur les galaxies sont vraiment intéressants, Pitchoun,
    J’ai lu l’article que tu signales, sur ce "mystérieux jet s’échappe d’une galaxie"…
    Ce qui est impressionnant c’estla puissance d’émission que cela suppose, on dirait qu’il s’afgt d’une force d’une explosion quasi nucléaire, et puis cette trajectoire rectiligne en fait surréaliste dans ce comos où¹ tout est en mouvement et devrait par conséquent se "tordre" se "courber"… est-ce que tout simplement cette trajectoire n’aurait pas parfaitement épousé l’axe démesuré de rotation
    ( imaginaire) du système considéré ?… tout le reste se mouvant autour , l’axe restant apparemment (?) fixe : comme une toupie , elle tourne en s’appuyant sur un axe… Bon, une idée comme cela…Il y a peut-être des physiciens et astrophys…parmi nous ?…
    au fait il paraît que le compositeur Jean Pierre Nouvel a composé une œuvre intitulée " Galaxie"… c’est un poème symphonique…( une forme aimée de Liszt à  vrai dire !!!) à  découvrir absolument…Pitchoun !
    M.

  17. peut etre a tu raison Mazurka quand a un axe de rotation sur lequel se deplacerai le jet, mais en fait alors la force centrifuge devrai dipercer le jet au contraire…….
    mais bon!!…tout n’est il pas relatif????, peut etre effectivement que ça nous parais rectiligne sans l’etre…………………..a suivre

    ps: j’ai vu en effet qu"il y a une nouvelle compo, "galaxie" de Jean-Pierre Nouvel
    c’est fort a propos avec ce petit hors sujet……………..
    je vais de ce pas ecouter cette piece……………………..

  18. Oui Pitchoun j’avais bien pensé à  cette force centrifuge et à  la dispersion résultante, mais on peut supposer qu’il y a une force parfaitement contraire à  celle-ci qui l’annulerait complétement…?… ( tel un vrai délire intergalactique !)
    Car pourquoi est-ce d’apparence si rectiligne ?… sans déformation, tu as raison ce n’est peut-être qu’une illusion d’optique …en fait, résultant de notre incapacité à  "voir" comme à  "entendre…La réponse viendra des spécialistes un jour !!!
    Rentrons vite dans le vif du sujet musical …écoutons donc "Galaxie" de Jean-Nouvel !
    en fait faut aller au billet suivant de JLF…suivons donc…la comète !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *