– Concours permanent de composition: et de trois !

Face à  l’offre importante de ce semestre de musique sur le forum des adhérents (prês de cinquante œuvres proposées !) pour notre Concours permanent de Composition, le jury a délibéré avec quelques difficultés, pour finalement décerner… trois prix ! Le premier prix décerné à  l’unanimité va à  Yves Rinaldi, pour son œuvre : « Il lui disait ».
Voilà  ce qu’en dit Jean-Pierre Nouvel, membre du Jury :

Ce matin, j’ai écouté toutes les œuvres de tous les postulants (…) Pour moi, c’est Yves Rinaldi. J’ai hésité un moment entre « Toccata et Menuet », tiré du « Bal », et l’une de ses mélodies. J’opte finalement pour « Il lui disait », écrite pour soprano et orchestre. Vous savez que j’ai fréquenté assez longtemps les compositeurs ayant écrit pour la voix; ce n’est pas ce fait qui me décide, bien entendu, car de grands compositeurs ont écrit dans ce domaine des choses fort quelconques. Mais pour avoir lu et souvent chanté les œuvres de dizaines de compositeurs, il me semble reconnaitre en Yves Rinaldi un authentique compositeur mélodiste – ils sont três rares -, je dirai même un « grand ». Ses mélodies, et celle-ci en particulier, sont remarquablement écrites. Flexible, sensible, modulante comme une volute de fumée, elle tient l’intérêt et rehausse un texte difficile (quelle soprano, en plus, ou plutôt une mezzo, à  ce qu’il me semble) jusqu’au bout de la derniêre note. C’est une œuvre exigeante, pas grand public du tout. Une pépite.

On l’écoute :

A noter que l’on peut également écouter un extrait de « Je respire ou tu palpites » du même compositeur sur Radio MusHar.
Par ailleurs, au vu de la qualité de cette œuvre déjà  imposante, le jury a décidé de coopter Yves Rinaldi comme compositeur associé au Salon de musique. A ce titre – et s’il accepte ! – il fera parti du jury pour les prochains concours (*). Le deuxiême prix va à  Jean-Jacques Engels (Groupir) pour son œuvre « Retour à  Saint Malo ». C’était déjà  le coup de coeur du webmaster, et on peut donc l’écouter sur Radio Blog (cliquer en haut, à  droite), mais également ici. Bien que l’œuvre soit inachevée (moins de 4 mn), le jury a voulu récompenser « la qualité et la finesse de l’ouvrage » d’un compositeur authentiquement romantique et éminent mélodiste (à  lire les critiques enthousiastes de nos adhérents, ici) Enfin, le jury a apprécié le caractêre « ingénieux et intelligent » de la composition « Schizophrénie tonale »; il a donc décidé, exceptionnellement d’attribuer à  son compositeur, Mathieu Métivier (alias Pitchoun) un prix spécial pour cette composition três contemporaine.

Et comme les trois mousquetaires, ces trois prix se complêtent d’un prix « jeune espoir » qui va à …Francois-Xavier Thoorens (alias Gershwinou) pour l’ensemble de son œuvre pour piano. Voilà  un jeune et brillant compositeur qui nous a déjà  montré ses talents d’improvisateur et de compositeur au piano et à  l’orgue. On peut en juger en écoutant sa Toccata sur radio Mushar, sur son site et, bien sà»r dans un espace membres des adhérents. Au nom de tous, toutes nos félicitations aux heureux lauréats ! (*) Evidemment ses œuvres ne pourront plus concourir, mais elles seront réguliêrement présentées au Salon de musique des compositeurs associés et sur notre blog.

7 réflexions au sujet de « – Concours permanent de composition: et de trois ! »

  1. Merci beaucoup pour ces prix qui je crois rencontrent un consensus general.

    Au fait combien de votes au total avez-vous recus ?

  2. Combien d’adhérents ont voté? Une vingtaine seulement, ce qui n’est pas beaucoup, mais il est vrai qu’il y avait de la concurrence en matière électorale… et ils ont été magnifiques, comme disait l’autre ! 😉
    Les lauréats le sont moins, qui m’adressent leur remerciements en privé comme si j’étais le jury à  moi tout seul…
    Ne soyez pas timides, les gars ! (tiens, il n’y a pas encore de femmes compositeurs ? 🙁 )

  3. Je tiens à  exprimer ma reconnaissance aux membres du jury et aux adhérents qui ont apprécié ma contribution à  Musique Harmonie.
    Les compliments de Jean-Pierre NOUVEL m’ont touché et j’espère en être digne à  l’avenir.
    Ce premier prix me redonne confiance en moi-même et dans la démarche musicale que je défends et qui consiste à  démontrer que le Bel Canto français est toujours vivace. J’encourage ceux qui redouteraient d’en explorer les arcanes de se lancer dans le Lyrique car tous les chanteurs que j’ai rencontrés m’ont assuré qu’ils attendaient des compositeurs actuels des partitions qui respectent et exaltent la voix humaine, cet instrument noble et généreux, le plus beau de tous car le plus fragile et le plus humain et le seul capable de traverser les siècles en conservant intactes les émotions contenues dans la musique.
    Merci encore à  tous et bravo aux autres lauréats de cette troisième cession particulièrement riche du Concours Permanent. Elle prouve que le Forum créé par notre ami Jean-Louis Foucart est promis à  un bel avenir en s’affirmant comme le site de référence de la musique tonale et créative contemporaine.

  4. Bonsoir tout le monde,

    Effectivement, j’avais bien répondu en privé à  Jean-Louis en le remerciant pour ce deuxième prix, mais je n’avais pas oublié les autres membres du jury ! J’ai supposé qu’il transmettrait mais puisque l’occasion m’est donnée ici de m’adresser directement à  eux, j’en profite donc pour les remercier très chaleureusement et leur exprimer ma joie et ma fierté de voir ma petite composition récompensée. Clairement, de fameux encouragements et une incitation à  poursuivre.

    J’aurais bien voté moi aussi, mais je n’ai pas trouvé de lien sur MusiqueHarmonie qui me permette d’atteindre l’isoloir (c’est où¹ ?) !

    Concernant ma compo (Retour à  Saint Malo), vous avez sans doute perçu que je suis autodidacte et qu’il me manque la technique musicale. Cette absence de technique, je tente de la compenser par d’autres ingrédients avec lesquels je pense pouvoir mieux me défendre. Ces ingrédients, c’est la recherche de thèmes, pas forcément originaux, mais aux lignes douces, calmes et apaisantes. C’est le travail sur l’enveloppe des sons (au sens midi du terme). C’est également le souci de travailler en profondeur les variations de heu eh voilà , je ne connais pas le terme ! Comment appelle-t-on les quelques mots écrits en toutes lettres sous la portée et qui donnent une indication sur la manière de jouer les notes ?
    Enfin voilà , en résumé, ma recette de cuisine, c’est le soin apporté au côté esthétique.

    Encore un tout grand merci et toutes mes félicitations également aux autres lauréats pour leur très beau travail.

    Jean-Jacques (Groupir).

  5. bonsoir a tous,

    je dois dire que j’ai été assez surpris par ce prix special, et plus qu’honorer,
    j’en remercie bien evidemment le jury, de meme que tous ceux qui ont participé…
    je felicite egalement les 3 autres laureats, pour leur prix mais egalement pour leurs compositions temoignants d’un grand savoir-faire en plus d’une grande sensibilité musicale…..
    de meme je salut tous les participants (grand nombre de pieces etaient tres abouties et le vote a été difficile en ce qui me concerne)…..

    petit clin d’oeil a groupir, pour ma part je n’avais pas remarqué que tu était autodidacte, ta composition etant tout a la fois bien construite,
    limpide, naturelle (je regrette juste le fade-out pour finir), originale dans un style assez romantique (le langage tonal est assez libre, meme si le morceau ne module pas), composition qui temoigne a mon sens d’une rethorique musicale certaine….

    pitchoun

  6. Groupir, la version complète est maintenant sur notre radio Blog et bien placée, c’est la dernière chargée pour l’instant 🙂 .
    Je suis assez d’accord avec Pitchoun, ton morceau sur le plan harmonique et orchestral est très abouti, et tu ne peux pas dire que tu es resté un autodidacte de la composition à  l’état brut, même si tu prétends le contraire ! Tu as recueilli un bouquet de conseils sur le forum pour continuer, j’espère que tu pourras nous en faire bientôt profiter… PS: Le palmares de ce dernier concours figure maintenant sur le Salon

Répondre à Jean-Jacques (Groupir) Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.